•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente à l'amiable pour Shirley Christensen

Shirley Christensen

Shirley Christensen

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un règlement à l'amiable est intervenu entre l'Archevêché de Québec et Shirley Christensen, rapporte mercredi Le Soleil. Cette entente met fin à quatre ans de procédures devant les tribunaux.

Shirley Christensen a intenté une poursuite au civil de 250 000 $ contre l'Archevêché de Québec après avoir subi les agressions répétées de l'ancien curé Paul-Henri Lachance entre 1979 et 1981. Le religieux a été condamné à 18 mois de prison au criminel dès 2009.

L'affaire au civil s'est toutefois retrouvée en Cour suprême après de longues procédures. Le plus haut tribunal du pays avait conclu que la poursuite de Shirley Christensen n'avait pas été intentée trop tard et que le procès devait être retourné en Cour supérieure.

Les termes de l'accord conclu entre les deux parties demeurent confidentiels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !