•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hôpitaux pour enfants souhaitent éviter la congestion durant les Fêtes

Benoît Bailey, chef médical de l'urgence au CHU Sainte-Justine

Benoît Bailey, chef médical de l'urgence au CHU Sainte-Justine

Radio-Canada

Le centre hospitalier Sainte-Justine et l'Hôpital de Montréal pour enfants font appel à la collaboration des parents pour réduire les débordements dans leurs urgences durant la période des fêtes.

Les deux hôpitaux observent une forte augmentation de l'achalandage depuis deux semaines. Le nombre de patients oscille entre 230 et 280 chaque jour, alors que les deux urgences disposent d'effectifs pour soigner 180 enfants quotidiennement.

Qui plus est, 50 % à 60 % des cas ne sont pas urgents. Les enfants souffrent principalement de symptômes grippaux bénins ou de gastro-entérite, des maladies qui peuvent être soignées à la maison.

Selon le chef médical de l'urgence à l'Hôpital Sainte-Justine, la hausse de l'achalandage est plus importante cette année que par les années passées. « On sait qu'entre Noël et le Jour de l'An, c'est toujours la situation critique », souligne le Dr Benoît Bailey qui précise que la situation actuelle commence à y ressembler.

Les deux hôpitaux invitent les parents à évaluer l'état général de leur enfant et à ne se présenter à l'urgence que s'il est gravement malade ou blessé.

Dans les autres cas, les familles peuvent se présenter dans un CLSC ou dans une clinique sans rendez-vous. Elles peuvent aussi contacter leur médecin de famille ou appeler le service Info-Santé en composant le 811.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Société