•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre de Salvatore Montagna : cinq personnes arrêtées, dont Raynald Desjardins

Raynald Desjardins escorté par les policiers après son arrestation.

Raynald Desjardins escorté par les policiers après son arrestation.

Radio-Canada

Les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé mardi à l'arrestation de Raynald Desjardins et de quatre autres hommes, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Salvatore Montagna, assassiné il y a quelques semaines à Charlemagne, à l'est de Montréal.

Raynald Desjardins est considéré comme l'un des dirigeants du crime organisé à Montréal. C'est aussi un homme d'affaires actif dans le milieu de la construction.

Il avait lui-même été la cible d'un attentat le 16 septembre dernier, à Laval.

Les autres individus appréhendés par les policiers sont Vittorio Mirarchi, âgé de 34 ans, de Sainte-Adèle, et Felice Racaniello, 27 ans, de Montréal. La Sûreté du Québec a aussi annoncé l'arrestation de deux autres personnes sans mandat en relation avec cette affaire. L'absence de mandat ne permet pas à la police de divulguer leur identité avant leur comparution.

Un mandat d'arrestation a aussi été lancé contre Jack Simpson, 69 ans, de Charlemagne. Rappelons que le corps de Salvatore Montagna a été retrouvé à proximité du domicile de Jack Simpson, à la suite de son assassinat, en novembre dernier. Le mandat émis contre Jack Simpson, qui est actuellement emprisonné, sera exécuté plus tard, précise la police.

Condamné par le passé pour trafic de drogue, Jack Simpson a été arrêté peu après le meurtre de Salvatore Montaga et sa libération conditionnelle a été révoquée pour bris de condition.

Le mandat lancé contre M. Simpson qui porte à six, au total, le nombre de suspects présumément impliqués dans le meurtre de Salvatore Montagna.

200 policiers et 16 perquisitions

En conférence de presse, la Sûreté du Québec a annoncé que 16 perquisitions ont été menées dans neuf lieux et dans des véhicules en liens avec cette série d'arrestations. En tout, 200 policiers ont participé à l'opération, qui regroupe des agents de la Sûreté du Québec, de la Gendarmerie royale du Canada, du SPVM et d'autres corps policiers municipaux.

Des accusations de meurtre prémédité et de complot pour le meurtre de Salvatore Montagna seront déposées contre quatre suspects, dont Raynald Desjardins.

Meurtre de Salvatore Montagna

Le corps de Salvatore Montagna, l'une des figures les plus en vue de la mafia montréalaise, a été retrouvé le 24 novembre dernier sur les berges de la rivière L'Assomption, à Charlemagne. L'homme avait été atteint d'au moins un projectile d'arme à feu.

Salvatore Montagna, qui était pressenti comme un possible successeur du parrain Nicolo Rizzuto, assassiné l'an dernier, a été atteint d'un projectile alors qu'il se trouvait sur l'île Vaudry. Il aurait tenté d'échapper à son agresseur en plongeant dans la rivière L'Assomption pour atteindre l'autre rive à la nage.

Le corps sans vie de Salvatore Montagna a été repêché au bord de la rivière peu de temps après par des patrouilleurs de la police de Repentigny.

La police municipale de Repentigny avait alors transmis le dossier aux enquêteurs de la Sûreté du Québec. Montagna n'habitait pas à Charlemagne. Les policiers avaient entrepris de déterminer ce qu'il faisait dans ce secteur au moment de son décès.

Salvatore Montagna dirigeait le clan new-yorkais des Bonnano en 2006. Il a été expulsé des États-Unis vers le Canada en avril 2009.

Justice

Société