ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Telus
Radio-Canada

Le géant canadien des télécommunications Telus (TSX:T (Nouvelle fenêtre)) s'attend à une hausse de son bénéfice et de ses revenus en 2012, grâce à la croissance du secteur des téléphones intelligents et à l'augmentation de ses abonnés à ses services de télévision et d'Internet haute vitesse.

« Nous ciblons pour 2012 une hausse des revenus de 4 % à 6,5 %, alors que les segments du sans-fil et filaire devraient contribuer de façon importante à notre croissance », a affirmé le directeur financier de Telus, Robert McFarlane, lors d'une conférence téléphonique destinée aux analystes.

La société établie à Vancouver mise sur un bénéfice par action d'entre 3,75 $ et 4,15 $ pour 2012.

« Les cibles de Telus pour 2012 reposent sur la performance positive que nous avons livrée cette année, particulièrement en ce qui a trait à la croissance de plus de 10 % des revenus, tant pour le segment du sans-fil que pour celui du segment filaire. Cette croissance découle de la progression forte et soutenue des téléphones intelligents sans fil, ainsi que des abonnements à Télé Optik et au service Internet haute vitesse », a précisé M. McFarlane.

La croissance dans les abonnements sans fil devrait être semblable à celle de 2011 et accompagnée d'une « vive concurrence » entre Telus, Bell (TSX:BCE (Nouvelle fenêtre) ) et Rogers (TSX:RCI-B (Nouvelle fenêtre) ), ainsi qu'avec les nouveaux joueurs Wind Mobile, Public Mobile, Mobilicity et Vidéotron.

Telus a de plus annoncé son intention d'aller de l'avant avec deux hausses de dividendes par année jusqu'en 2013, et s'attend à ce que cette augmentation soit de l'ordre d'environ 10 % annuellement.

La société effectuera en outre une contribution volontaire de 100 millions de dollars à son régime de retraite à cotisations déterminées, ce qui est inférieur à sa contribution de 200 millions de l'an dernier.

Telus estime que ses revenus devraient s'établir entre 10,7 milliards et 11 milliards en 2012. Les revenus de sa division sans fil devraient grimper pour s'établir entre 5,75 milliards et 5,9 milliards de dollars, soit une croissance d'entre 5,5 % et 8 %.

« Ces cibles montrent les avantages des importants investissements stratégiques liés au réseau consentis au cours des dernières années, conjugués à des progrès opérationnels satisfaisants qui se traduisent par une croissance des produits et du bénéfice ainsi que par une forte croissance des flux de trésorerie », a affirmé M. McFarlane.

Telus s'attend à ce que ses dépenses en immobilisations se chiffrent à environ 1,85 milliard l'an prochain, une hausse d'environ 3 %. Ce montant servira notamment aux mises à niveau des réseaux sans fil et au déploiement d'un nouveau réseau LTE sans fil plus rapide dans les marchés urbains.

L'action de Telus s'échangeait à 55,72 $ à la fermeture des marchés vendredi après-midi à la Bourse de Toronto, en baisse de 0,8 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Télécommunications

Économie