•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éoliennes : un rapport ontarien donne en partie raison aux détracteurs

parc-eoliennes
Radio-Canada

Un rapport commandé par l'Ontario conclut que les sons émis par les éoliennes ne présentent « aucun risque direct pour la santé », mais peuvent avoir un impact indirect.

L'étude de la firme de consultants Howe Gastmeier Chapnik Limited se base sur 100 documents et rapports produits sur la question dans le monde.

Ces experts affirment que « le bruit de basse fréquence et les infrasons associés aux éoliennes » ne mettent pas la santé en péril, selon les plus récentes données scientifiques.

Le rapport donne aussi raison au gouvernement provincial quant à la distance minimale qui doit séparer une éolienne de l'habitation la plus proche. À 550 mètres, « la majeure partie des sons produits se situe en dehors de la zone d'audibilité humaine. »

Effets indirects

Les consultants admettent, toutefois, que les sons émis par les éoliennes peuvent « grandement déranger un nombre non insignifiant de personnes. »

Le bruit des éoliennes peut causer du stress chez certaines personnes.

Étude la firme Howe Gastmeier Chapnik Limited

Le rapport ajoute que la structure d'un bâtiment ou la composition d'une pièce peuvent amplifier les dérangements liés aux basses fréquences.

La firme de consultants recommande au gouvernement ontarien d'adopter une méthodologie pour mesurer l'impact des bruits de fréquences infrasonores et être ainsi capable d'enquêter sur les plaintes du public.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Énergies renouvelables

Politique