•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu vert à l'implantation de centres d'injection supervisée à Montréal

Seringue et drogue injectable
Archives

La Direction de la santé publique de Montréal approuve l'implantation sur son territoire de trois centres où pourront s'effectuer des injections supervisées.

La mise sur pied de tels emplacements se ferait à l'intérieur d'établissements de santé et de services sociaux ainsi que dans les locaux d'organismes communautaires qui viennent déjà en aide aux utilisateurs de drogues injectables.

La Direction de la santé publique compte aussi embaucher des infirmières, des médecins et du personnel pour gérer ces établissements.

L'organisme prévoit ouvrir trois centres d'injections permanents et une unité mobile qui pourrait être déplacée dans la ville pour mieux répondre aux besoins de cette clientèle.

Selon le directeur de la santé publique, le Dr Richard Lessard, cette décision est fondée sur l'ensemble des recommandations formulées dans une étude commandée par la santé publique sur ce projet.

Il s'agit selon le médecin d'une réalité incontournable qui doit être prise en considération pour éviter la propagation de maladies graves, notamment le VIH et l'hépatite C, ainsi que les surdoses qui tuent chaque année environ 70 personnes à Montréal.

Bien que la Direction de la santé publique estime qu'elle serait en mesure d'ouvrir ces centres d'injection dès l'année 2012, elle doit au préalable obtenir l'autorisation d'Ottawa.

Le gouvernement fédéral doit en effet approuver la présence de drogues illégales à l'intérieur de ces locaux.

Nouvelle donne

En octobre dernier, le ministre québécois de la Santé, Yves Bolduc, annonçait que Québec donnait le feu vert à l'ouverture de centres d'injection supervisée, en s'appuyant sur une décision rendue par la Cour suprême du Canada. Comme Montréal, la Ville de Québec évalue aussi la possibilité d'ouvrir de tels centres.

Avec les informations de La Presse canadienne

Société