•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élèves de l'école Hochelaga déménagent temporairement

Les matériaux contaminés laissent croire que la moisissure vient d'ancien dégats d'eau.
Les matériaux contaminés laissent croire que la moisissure vient d'ancien dégats d'eau.

Les 350 élèves de l'école primaire Hochelaga dans le sud-est de Montréal seront déménagés dans deux centres de loisirs jusqu'au 23 janvier, en attendant qu'un nouveau système de ventilation soit installé pour combattre un problème de moisissure dans le bâtiment.

Selon la Direction de la santé publique, une trentaine de membres du personnel et une vingtaine d'élèves de l'établissement souffrent de problèmes de santé probablement liés à la qualité de l'air dans l'école.

« Après avoir pris connaissance à la fois du bilan de santé des élèves et du personnel, ainsi que des correctifs en place et à venir, nous considérons que les mesures mises en place à l'école Hochelaga par la Commission scolaire de Montréal devraient améliorer significativement la qualité de l'air et l'état de santé des élèves et du personnel », affirme le Dr Louis Drouin, responsable du secteur Environnement urbain et santé de la Direction de la santé publique (DSP).

Une autre école du quartier, l'école Baril, a dû fermer plus tôt cette année en raison d'un problème de moisissures, ce qui pousse la Commission scolaire de Montréal (CSDM) à lancer un nouveau programme pour évaluer la qualité de l'air dans l'ensemble de ses établissements. La CSDM se donne 12 semaines pour élaborer les détails de ce nouveau programme.

« Des suivis sur la qualité de l'air intérieur du bâtiment et sur l'état de santé du personnel et des élèves de l'école Hochelaga seront effectués respectivement par la CSDM et la DSP dans les semaines qui suivront le retour des vacances des Fêtes », a indiqué Diane De Courcy, présidente de la CSDM.

À propos des moisissures

Les moisissures sont des champignons microscopiques présents partout dans l'environnement. Lorsqu'ils sont en petite quantité et éliminés régulièrement, ils ne posent pas de problèmes à la santé. Par contre, lorsqu'ils se retrouvent en grande quantité, ils peuvent causer des problèmes de santé chez certaines personnes. Les problèmes de santé les plus fréquents associés aux moisissures sont l'irritation des yeux, du nez, des sinus ou des bronches. Les moisissures peuvent également causer ou aggraver la rhinite allergique, l'asthme et les infections respiratoires comme le rhume, la sinusite, la bronchite, etc. Pour toute question sur la santé, les citoyennes et citoyens peuvent joindre Info-Santé en composant le 8-1-1, en tout temps.

Pour poser des questions sur l'état de leur établissement ou partager leurs inquiétudes, les parents d'élèves qui fréquentent les écoles de la CSDM peuvent parler à leur direction, composer le 514-596-CSDM, la ligne téléphonique pour les parents, du lundi au jeudi de 11 h à 15 h, ou joindre leur commissaire scolaire au 514 596-7541 ou par courriel en accédant au site Web de la CSDM, au www.csdm.qc.ca/commissaires. Les membres du personnel sont invités à communiquer avec la direction de leur établissement.

(source : CSDM)

Société