Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Consommation d'alcool : les Québécois de plus en plus excessifs

Adolescents qui fêtent

Adolescents qui fêtent

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un rapport de l'Institut de la statistique du Québec révèle que la consommation excessive d'alcool a augmenté au cours des dernières années dans la province, tant chez les hommes que chez les femmes.

L'étude, qui fait le portrait de la consommation d'alcool chez les Québécois de 12 ans et plus, relève qu'en 2009-2010, 18 % d'entre eux ont montré une consommation excessive. Il s'agit d'une hausse de 3 % depuis 2000-2001, où 15 % des Québécois disaient avoir de telles habitudes. Une consommation excessive se définit par le fait de boire 5 verres ou plus à une même occasion, au moins 12 fois au cours de l'année.

Les jeunes adultes de 18 à 24 ans sont les plus nombreux à consommer de façon excessive, dans une proportion largement supérieure à celle des autres groupes d'âge qui se fixe à 40,4 %. Le groupe des 25-44 ans suit avec 22,4 %.

D'ailleurs, les chiffres montrent que la consommation excessive tend à diminuer avec l'âge. Par ailleurs, près d'un jeune sur 10 n'ayant pas l'âge légal pour consommer de l'alcool dit en avoir bu de façon excessive lors de la dernière année.

Tableau : évolution de la consommation excessive d'alcool selon le sexe, population de 12 ans et plus, Québec, de 2000-2001 à 2009-2010

L'évolution de la consommation excessive d'alcool selon le sexe, population de 12 ans et plus, Québec, de 2000-2001 à 2009-2010.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'évolution de la consommation excessive d'alcool selon le sexe, population de 12 ans et plus, Québec, de 2000-2001 à 2009-2010.

Photo : Institut de la statistique du Québec

Consommation régulière

Selon les indicateurs du rapport, toute personne ayant consommé de l'alcool au moins une fois par mois dans l'année étudiée est considérée comme étant un buveur régulier.

Ainsi, on constate que les hommes (76 %) sont plus nombreux que les femmes (62 %) à boire sur une base régulière. Les femmes sont plus nombreuses à consommer de l'alcool de façon occasionnelle, c'est-à-dire moins d'une fois par mois (18 % chez les femmes, 10 % chez les hommes). Un plus grand nombre d'entre elles, soit 19,8 % n'ont pas consommé d'alcool au cours de l'année, contre 14,5 % chez les hommes.

Le groupe des jeunes adultes présente la plus grande proportion de consommateurs réguliers, soit près de 83 %.

En outre, l'étude montre que le niveau de vie des Québécois influe sur leur consommation d'alcool. Près de la moitié des personnes ayant les revenus les moins élevés (quintile inférieur) consomment de l'alcool de façon régulière, tandis que cette proportion grimpe à 85 % chez celles dont le revenu est dans le quintile supérieur.

La consommation d'alcool est le cinquième facteur de risque de décès prématuré et d'incapacité dans le monde selon l'OMS, en plus d'être le principal facteur de risque de morbidité en Amérique.

Le plus de buveurs réguliers à Québec

Le rapport fait également le portrait de la consommation d'alcool selon les régions. On retrouve le plus de buveurs réguliers dans la région de la Capitale-Nationale, dans une proportion de 77 %. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean suit avec 75 %.

Quant à la consommation excessive, c'est au Saguenay qu'elle est la plus fréquente, avec près de 28 % de tels consommateurs.

Autres statistiques

  • Plus de 50 % des adolescents (12 à 17 ans) consomment de l'alcool de façon régulière ou occasionnelle.


  • Les régions de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (57,5 %), Lanaudière (63,5 %), Montréal (64,3 %) et de l'Abitibi-Témiscamingue (64,9 %) présentent les plus faibles taux de buveurs réguliers.


  • Si le groupe des 18 à 24 ans est en grande partie composé de buveurs réguliers, leur fréquence de consommation est moindre que celle notée dans les groupes plus âgés. Seulement 7 % des jeunes


  • adultes boivent de l'alcool 4 fois ou plus par semaine, alors que près du quart des personnes de 65 ans et plus le font.


  • Au total, près de 83 % des Québécois de 12 ans et plus ont consommé de l'alcool sur une période d'un an en 2009-2010.

Le rapport de l'Institut de la statistique du Québec se base sur les données de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, une série d'enquêtes générales et thématiques réalisées par Statistique Canada dans les provinces et territoires du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !