•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attawapiskat : nouvelle rencontre jeudi entre le ministre et la chef

Des abris de fortune à Attawapiskat

Des abris de fortune à Attawapiskat

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Le ministre fédéral des Affaires autochtones, John Duncan, accepte de rencontrer à nouveau la chef d'Attawapiskat jeudi, mais pas dans la communauté du Grand Nord de l'Ontario.

Le tête-à-tête aura plutôt lieu à Thunder Bay, à mi-chemin entre Ottawa et Attawapiskat.

L'objectif de la rencontre est de clarifier le rôle du fédéral quant à la crise du logement qui affecte la communauté. Certaines familles autochtones vivent entassées dans des roulottes de chantier, alors que d'autres résidents dorment carrément sous des tentes.

La chef Theresa Spence a critiqué la gestion du fédéral dans le dossier, notamment la décision unilatérale d'Ottawa de mettre la communauté sous tutelle.

Superviseur

Le gouvernement conservateur allègue que le conseil de bande a mal géré les millions de dollars versés par Ottawa au cours des dernières années. Le fédéral a même nommé un consultant privé pour mettre de l'ordre dans les finances de la communauté et a refilé la facture au conseil de bande.

La chef Spence refuse de coopérer avec ce superviseur. Mais elle a promis de collaborer avec Ottawa pour s'assurer que les résidents de la réserve qui n'ont pas de logement adéquat puissent passer l'hiver au chaud.

Le fédéral s'est engagé à expédier 22 roulottes de chantier dans la réserve et à rénover le centre sportif pour qu'il puisse accueillir les résidents les plus démunis.

Mme Spence et le ministre Duncan ont eu un entretien la semaine dernière à Ottawa. Mais la chef d'Attawapiskat en est ressortie déçue, parce que le ministre est resté sur ses positions au sujet du superviseur.

Autochtones

Politique