•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture de la machine numéro six de l'usine Kénogami

L'usine Kénogami d'AbitibiBowater

L'usine Kénogami d'AbitibiBowater

Radio-Canada

Produits forestiers Résolu annonce que la machine à papier numéro six fermera définitivement vendredi prochain. Près de 125 travailleurs seront touchés directement par cette nouvelle.

Le PDG de la multinationale, Richard Garneau, a rencontré lundi matin la direction de l'usine ainsi que les dirigeants syndicaux pour leur annoncer la décision. Cette visite de la haute direction aux installations de l'arrondissement de Jonquière a pris tout le monde par surprise.

Les raisons invoquées par l'entreprise sont le peu de productivité de la machine numéro six et la faiblesse du marché du papier d'impression commerciale qu'elle produisait.

La semaine dernière, PFR avait annoncé la fermeture de la machine à papier numéro six pour une durée indéterminée en plus de la fermeture temporaire de la machine numéro sept pour la période des fêtes.

Richard Garneau aurait évoqué la possibilité d'une réouverture de l'usine de Dolbeau-Mistassini. Il aurait également précisé que le gouvernement du Québec avait été prévenu au mois d'août des intentions de la compagnie.

Le maire de Saguenay n'a pu cacher sa déception à la suite de cette annonce. Jean Tremblay rappelle que la Ville a financé une étude pour trouver des solutions et des alternatives qui auraient permis à la compagnie de maintenir la machine à papier numéro six en exploitation. Il s'interroge sur les retombées réelles de la multinationale au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ils ont sept centrales hydroélectriques dans la région. Ils vont garder les profits des centrales hydroélectriques. Nous autres on reste avec quoi? Qu'est-ce que ça nous donne d'avoir Résolu dans la région?

Jean Tremblay, maire de Saguenay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Industrie forestière

Économie