•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'industrie gazière hausse le ton au Nouveau-Brunswick

Dominic Cardy

Dominic Cardy

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le chef du Nouveau Parti démocratique du Nouveau-Brunswick, Dominic Cardy, affirme qu'un dirigeant d'une entreprise gazière le menace de poursuite pour faire cesser ses critiques.

Dominic Cardy affirme que le président-directeur général de Windsor Energy, Khalid Amin, l'accuse de tenir des propos diffamatoires et qu'il pourrait y avoir des conséquences.

« De me dire que si je n'arrête pas de critiquer Windsor Energy, je vais entendre de ses avocats. »

— Une citation de  Dominic Cardy, chef du Nouveau Parti démocratique du Nouveau-Brunswick

Le chef néo-démocrate précise qu'il a répondu à M. Amin qu'il n'avait pas l'intention de cesser de prendre part au débat public sur le gaz de schiste. « Je lui ai dit clairement que la prochaine chose que je vais faire après raccrocher le téléphone est d'écrire un communiqué à la presse. On a besoin d'avoir des discussions en public », affirme M. Cardy.

Windsor Energy fait l'objet de nombreuses critiques dans la province depuis le mois d'octobre, car elle a mené des activités d'exploration gazière dans le territoire de Sussex sans l'autorisation de cette municipalité.

L'entreprise a présenté ses excuses à la suite de cet incident. Le ministre des Ressources naturelles, Bruce Northrup, a quand même fait une enquête et il a remis son dossier à la GRC. Les policiers viennent de déterminer que cet incident n'est pas de leur ressort. Le ministre envisage maintenant de suspendre le permis d'exploration de l'entreprise.

L'affaire provoque la colère des opposants au gaz de schiste, qui accusent le gouvernement d'être incapable de contrôler l'industrie.

Il n'a pas été possible d'obtenir des commentaires de Khalid Amin, de l'entreprise Windsor Energy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie