•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Dany Villanueva réclame une nouvelle chance

Dany Villanueva aux côtés de sa mère, Lilian Madrid Villanueva.

Dany Villanueva aux côtés de sa mère, Lilian Madrid Villanueva.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans une entrevue exclusive accordée à la journaliste Isabelle Richer, Dany Villanueva réclame une dernière chance de démontrer qu'il est maintenant un bon citoyen et qu'il a coupé tous les liens avec ses anciennes fréquentations du milieu criminel.

Le jeune homme de 25 ans redoute d'être déporté vers son pays d'origine, le Honduras, comme le prévoit l'ordre d'expulsion prononcé contre lui.

La date de son expulsion n'est pas encore fixée, mais elle serait imminente, puisqu'il a épuisé tous ses recours judiciaires.

Le jeune homme soutient qu'il ne fait plus partie de gangs de rue, qu'il s'est repris en mains et qu'il s'emploie maintenant à se bâtir un avenir.

Je veux être quelqu'un de bien, je veux avoir ma chance de le prouver, je sais que là, je suis capable, maintenant je peux y arriver.

Dany Villanueva

Dany Villanueva habite chez ses parents. Il suit actuellement un cours de maçonnerie et souhaite travailler dans ce domaine. Mais il n'a pas toujours eu une vie rangée. À 19 ans, il fréquentait des gangs de rue. Un vol qualifié lui a valu une peine de 11 mois de prison. Il a ensuite brisé des conditions émises par la cour, ce qui a entraîné d'autres accusations.

Il dit maintenant qu'il était immature lorsqu'il a commis des crimes.

Je veux plus qu'on me voie comme le p'tit Dany, le p'tit caïd, comme on dit. Ce n'est plus moi, ça [...] Je peux respecter les lois.

Dany Villanueva

Il plaide qu'il n'est jamais trop tard pour montrer sa bonne foi.

Dany Villanueva a été projeté à l'avant-scène médiatique il y a plus de trois ans, lorsque son frère Fredy, âgé de 18 ans, a été abattu par un agent de police lors d'une rixe dans un parc de Montréal-Nord, le 9 août 2008. L'événement avait provoqué d'importantes émeutes dans le quartier.

Questionné sur l'événement qui a coûté la vie à son frère, Dany Villanueva affirme qu'il ne se sent pas responsable de sa mort, puisque ce n'est pas lui qui l'a tué, mais il ajoute que les choses « auraient pu se passer différemment ».

Dany Villanueva est arrivé au Canada en 1998, à l'âge de 12 ans. Toute sa famille proche est au Québec et il se dit très attaché à sa vie ici. Son avocat souhaite que le processus légal qui a mené à l'ordonnance d'expulsion soit repris devant le tribunal de l'Immigration. Il soutient que la commissaire n'était pas impartiale.

D'après un texte d'Isabelle Richer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !