•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manchester United tombe

Marco Streller, du FC Bâle et Nemanja Vidic, de Manchester United

Marco Streller, du FC Bâle et Nemanja Vidic, de Manchester United

Photo : AFP / VALERIANO DI DOMENICO / AFP

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions aura fait place à quelques surprises.

La plus importante est sans contredit l'élimination de Manchester United aux mains du FC Bâle mercredi.

Le mythique club anglais n'avait besoin que d'un match nul sur la pelouse suisse pour assurer sa qualification. Il a été incapable de l'obtenir.

Avec sa victoire de 2-1, Bâle a atteint les huitièmes de finale pour la deuxième fois de son histoire. Man U est pour sa part éliminé pour une troisième fois seulement en 16 participations.

Le coup d'assommoir est venu rapidement. Dès la 9e minute, Marco Streller a ouvert le pointage pour Bâle. Il n'y avait pas encore lieu de paniquer, mais la tension grimpait. Elle était presque à son comble à la 84e minute. À ce moment, Alexander Frei a jeté l'hystérie dans la foule lorsqu'il a porté l'écart à deux buts.

Manchester a tout lancé vers l'avant dans les dernières minutes. Le but du défenseur Phil Jones, à la 89e, n'a toutefois pas été suffisant. Les Suisses ont réussi à éviter le scénario du premier affrontement entre les deux équipes. Les Red Devils avaient alors créé l'égalité dans les arrêts de jeu.

L'autre équipe de Manchester a connu le même sort. Manchester City n'a pas franchi la phase de groupes.

Les Citizens ont pourtant fait le travail avec un gain de 2-0 sur le puissant Bayern de Munich, mais leurs rivaux de Naples ont battu Villarreal 2-0. Cela a empêché Manchester City d'accéder au tour suivant.

Olympique Lyonnais 7 - Dinamo 1

En Croatie, l'Olympique Lyonnais a réussi tout un exploit. Les Français ont écrasé le Dinamo de Zagreb par la marque de 7-1.

Ils ont profité du revers de 3-0 de l'Ajax d'Amsterdam à domicile contre le Real Madrid pour obtenir leur laissez-passer. Ils ont terminé 2es du groupe D, derrière les Espagnols.

Ils avaient besoin d'un écart de sept buts avec les Néerlandais pour atteindre leur profit. Un fossé qu'ils ont comblé presque à eux seuls, d'où l'importance de leur performance.

Bafétimbi Gomis a réalisé une performance inspirée en attaque avec quatre buts. Lisandro Lopez, Maxime Gonalons et Jimmy Briand ont aussi touché la cible pour Lyon.

Mateo Kovacic a décoincé le pointage pour les Croates à la 40e minute.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !