•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les risques accrus liés aux contraceptifs Yasmin et Yaz confirmés par Santé Canada

Une boîte de pilule Yasmin

Une boîte de pilule Yasmin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Santé Canada annonce que la prise de deux sortes de contraceptifs oraux, Yasmin et Yaz, peut être associée à un risque plus élevé de caillots sanguins chez les femmes.

Un examen de l'innocuité de ces contraceptifs oraux mené au cours des derniers mois a permis de découvrir que le risque de développer des caillots sanguins est entre 1,5 et 3 fois plus élevé chez les femmes qui les utilisent.

Ainsi, entre 1,5 et 3 femmes sur 10 000 sont susceptibles de développer des caillots en prenant ces deux pilules. Ce taux est d'une femme sur 10 000 avec les autres contraceptifs oraux.

Les caillots sanguins sont un effet secondaire rare, mais bien connu, associé à la prise de contraceptifs oraux.

Au début du mois de novembre, l'Association médicale canadienne avait également affirmé que Yasmin et Yaz présentaient un risque accru pour ses utilisatrices de développer des caillots sanguins dans les poumons ou dans les jambes.

Santé Canada explique que les étiquettes des deux produits ont été mises à jour pour refléter ces résultats et y indiquer quelques recommandations.

L'agence a entrepris cet examen après la publication d'une étude par le British Medical Association Journal qui avait soulevé des inquiétudes quant aux risques associés aux contraceptifs oraux contenant de la drospirénone, une composante présente dans Yaz et Yasmin.

Les pilules en cause sont vendues par Bayer, un géant pharmaceutique allemand. En 2010, leurs ventes à l'échelle mondiale ont représenté 1,5 milliard de dollars.

Des recours collectifs ont été entrepris au Canada et aux États-Unis par des femmes affirmant avoir vécu des problèmes de santé sérieux après avoir pris Yaz ou Yasmin.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !