•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Série d'attaques contre les chiites irakiens

Des chiites prennent part à un rituel de flagellation pour l'Achoura, le 5 décembre, à Bagdad.

Des chiites prennent part à un rituel de flagellation pour l’Achoura, le 5 décembre, à Bagdad. Des chiites prennent part à un rituel de flagellation pour l’Achoura, le 5 décembre, à Bagdad. Des chiites prennent part à un rituel de flagellation pour l’Achoura, le 5 décembre, à Bagdad. Des chiites prennent part à un rituel de flagellation pour l'Achoura, le 5 décembre, à Bagdad.

Photo : AFP / AHMAD AL-RUBAYE

Radio-Canada

Une série d'attentats contre des pèlerins en Irak ébranlent les célébrations de l'Achoura, une fête sacrée des chiites.

Selon les sources sur place, entre 21 et 28 personnes ont été tuées, et près de 200 autres ont été blessées dans ces attaques.

Le premier attentat est survenu à Latifiyah, à 30 kilomètres au sud de Bagdad. Une bombe a explosé parmi les pèlerins, tuant deux personnes et en blessant trois autres, selon la police. Une voiture piégée a explosé quelques heures plus tard, à Mahaweel, dans la province de Babel.

Deux autres attaques ont également frappé des pèlerins dans la capitale, Bagdad.

L'Achoura commémore la mort du petit-fils du prophète Mahomet, l'imam Hussein. Son décès a marqué la rupture de l'Islam entre sunnites et chiites.

Les baasistes menacent les Américains qui resteraient en Irak

Un groupe de sunnites lié au parti Baas de l'ancien dictateur Saddam Hussein a promis lundi de poursuivre ses attaques contre les Américains qui demeureront en Irak après le retrait des troupes qui doit être complété le 31 décembre prochain.

« Nous nous sommes fait confirmer par les services de renseignement de notre armée que les forces ennemies existaient toujours dans les bases dont elles avaient dit se retirer et dans leur ambassade [...] sous prétexte d'être des entreprises de sécurité, des formateurs, ou des soldats protégeant l'espace aérien et les eaux territoriales irakiennes », a déclaré un homme masqué sur le site web islamiste Al-Nakshabandia.

« Nous poursuivrons notre djihad et les viserons aussi longtemps qu'ils resteront sur le sol irakien et sous quelque nom que ce soit », a juré l'homme.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International