•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Habitable comme la Terre?

Impression artistique de Kepler-22b

Impression artistique de Kepler-22b

Photo : NASA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'une des 1097 exoplanètes récemment découvertes à l'aide du télescope spatial Kepler se situerait dans la zone habitable d'une étoile similaire à notre Soleil, estime la NASA.

La planète nommée Kepler-22b se trouve à environ 600 années-lumière de la Terre (1 année-lumière = 9460 milliards de km).

Selon la NASA, cette planète serait de plus grande taille que la Terre. Son rayon serait 2,4 fois plus important que celui de notre planète. Elle tournerait en 290 jours autour de son étoile de même catégorie que le Soleil, bien que légèrement plus petite et plus froide.

Les informations recueillies à ce jour ne permettent pas de connaître la prédominance de sa composition : rocheuse, liquide ou gazeuse.

Il s'agit d'une étape majeure sur le chemin menant à la découverte d'une planète jumelle à la Terre.

Une citation de :Douglas Hudgins, Programme Kepler

Zone habitable

Les astronomes qualifient de « zone habitable » les planètes situées dans une région d'un système solaire ni trop chaude ni trop froide, où de l'eau pourrait exister à la surface.

La liste détaillée des découvertes rendues possibles grâce au Programme Kepler est publiée dans l'Astrophysical Journal.

Le saviez-vous?

D'autres planètes, comme Gliese 581d, ont déjà été détectées en zone habitable autour d'étoiles plus petites ou plus froides que notre Soleil. Elles se trouvaient toutefois aux extrémités de ces zones, un peu comme Vénus et Mars.

En janvier dernier, Kepler avait détecté sa toute première exoplanète de type rocheuse. La taille de la planète, appelée Kepler-10b, est proche de celle de la Terre, avec un diamètre supérieur de près d'une fois et demie (1,4).

En septembre, d'autre observations faites à l'aide du spectrographe HARPS installé sur le télescope de l'Observatoire européen austral situé à La Silla, au Chili, avaient menées à la détection de 50 exoplanètes, dont 16 super-Terres, dont l'une est en orbite à la limite de la zone habitable de son étoile.

Le saviez-vous?

Kepler a été lancé en mars 2009. Sa mission coûtera quelque 600 millions de dollars à l'agence spatiale américaine et doit durer 3 ans et demi. Le télescope est muni de nombreux détecteurs de lumière totalisant environ 95 millions de pixels capables de détecter les faibles variations lumineuses indiquant le passage d'une planète devant son étoile.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !