•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PlayBook va plomber les résultats de RIM

Tablette PlayBook de Research in Motion

Tablette PlayBook de Research in Motion

Photo : La Presse canadienne / AP/Jeff Chiu

Radio-Canada

Le titre de l'entreprise ontarienne Research in Motion (RIM) a plongé de 9,2 % vendredi après qu'elle ait admis qu'elle n'atteindra pas ses objectifs de vente pour sa tablette électronique PlayBook. Le surplus des stocks entraînera même une charge comptable de 485 millions de dollars américains au troisième trimestre de l'exercice.

Cette charge représente la baisse de la valeur de vente des PlayBook toujours invendus. Research in Motion a abaissé le prix de sa tablette à 199 $ le mois dernier, et souligne que d'autres activités promotionnelles seront nécessaires pour parvenir à écouler les stocks. Le prix pourrait donc encore être réduit.

L'entreprise s'engage également à offrir gratuitement l'installation de la nouvelle version du logiciel d'exploitation pour la tablette lorsqu'elle sera disponible en février 2012.

Research in Motion explique les difficultés de sa PlayBook par la concurrence accrue dans le secteur, et par le retard dans le développement de la deuxième version de la tablette. L'entreprise souligne tout de même que les promotions offertes récemment ont stimulé la demande pour le PlayBook en Amérique du Nord au troisième trimestre. Plus de 300 000 unités auraient trouvé preneur au cours de la période, dont plus de la moitié auraient été vendues sans l'intermédiaire de détaillants, directement par RIM.

« Research in Motion est dédié au PlayBook et croit que le marché des tablettes en est encore à ses débuts. Malgré un bon nombre de facteurs qui ont mené à la révision à la baisse de la valeur des stocks au troisième trimestre, nous croyons que le PlayBook est une tablette attrayante pour les consommateurs qui a aussi des attraits de sécurité et de gestion pour les entreprises », souligne Mike Lazaridis, co-président et chef de la direction de RIM.

Résultats financiers

Research in Motion dévoilera ses résultats financiers du troisième trimestre le 15 décembre. L'entreprise précise que le bilan du trimestre reflétera la vente d'environ 14 millions de téléphones intelligents BlackBerry, ce qui est conforme aux attentes de la direction.

La charge comptable liée au PlayBook et les coûts de 50 millions de dollars liés à la panne majeure qui a paralysé ses services en octobre feront toutefois tomber les revenus sous la fourchette prévue de 5,3 à 5,6 milliards de dollars.

Les ventes prévues pour le quatrième trimestre sont également revues à la baisse, si bien que Research in Motion ne s'attend pas à atteindre son objectif de rentabilité annuel, fixé à 5,25 $ par action.

Le titre de RIM a terminé à 17,08 $ à la Bourse de Toronto, vendredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Économie