•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Petitclerc choisit la Grande-Bretagne

Chantal Petitclerc

Chantal Petitclerc

Photo : AFP / Mark RALSTON

Radio-Canada

Chantal Petitclerc mettra à profit sa vaste expérience. La Québécoise agira comme entraîneuse et motivatrice de l'équipe britannique aux Jeux paralympiques de Londres en 2012.

Dès janvier, elle travaillera avec les athlètes en fauteuil roulant sous la direction de Peter Eriksson, son ancien entraîneur. Petitclerc sera à leurs côtés aux camps de préparation et pendant les compétitions.

« Cette offre arrive à point dans ma carrière. Je cherchais une façon concrète de redonner à mon sport, a commenté la principale intéressée. J'ai été surprise lorsque Peter Eriksson m'a approchée. Ils vont m'offrir une formation d'entraîneur et me permettre d'acquérir une expertise internationale unique. »

« L'équipe veut que je travaille avec les athlètes notamment sur les aspects de la préparation mentale, de l'attitude et de l'importance des petits détails, des choses que je connais bien, a-t-elle ajouté. Je vois ça comme une formidable occasion d'apprentissage. Autant du point de vue professionnel qu'humain, ça ne peut qu'être bénéfique pour le reste de ma carrière. Je pense à d'autres Canadiens qui ont vécu une expérience d'entraîneur à l'étranger comme Pierre Lafontaine (natation) ou Dominique Gauthier (ski acrobatique). Tous disent que cela a été extrêmement positif. »

La directrice du comité de haute performance de la délégation britannique, Penny Briscoe, a salué l'arrivée de Petitclerc avec l'équipe.

« L'ajout de Chantal complète un solide personnel d'entraîneurs, autant sur la piste qu'à l'extérieur. Une athlète du calibre de Chantal peut jouer un rôle important en inspirant et en conseillant les athlètes britanniques à partir des expériences, bonnes et mauvaises, qu'elle a vécues en compétition. »

Petitclerc devait initialement jouer un rôle de mentor avec la formation canadienne, mais elle a préféré l'offre britannique. Elle a par conséquent démissionné de son poste de membre du conseil d'administration du Comité paralympique canadien (CPC).

« Qu'une autre équipe paralympique nationale lui demande de se joindre à elle en tant qu'entraîneuse témoigne du respect que les compétiteurs et ses collègues de partout dans le monde lui portent, a indiqué Henry Storgaard, chef de la direction et secrétaire général du CPC. Nous sommes extrêmement reconnaissants du dévouement dont elle a fait preuve envers le CPC et nous attendons avec impatience son retour au Canada. »

Petitclerc est l'athlète paralympique la plus décorée de l'histoire canadienne en athlétisme avec rien de moins que 21 médailles en 5 participations aux Jeux paralympiques. Elle a pris sa retraite paralympique en 2008 après être montée cinq fois sur la plus haute marche du podium à Pékin.

Ses exploits lui ont valu de nombreuses distinctions, dont le trophée Lou-Marsh remis à l'athlète par excellence de l'année en 2009 et une place au Temple de la renommée du sport canadien en 2010.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Sports