•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réduction du nombre d'élus municipaux : Québec est d'accord

Le ministre Laurent Lessard

Le ministre Laurent Lessard

Radio-Canada

Le ministre des Affaires municipales du Québec, Laurent Lessard, vient de donner son aval au projet de réduction du nombre d'élus pour les villes de Québec et Longueuil.

À Québec, le nombre d'élus passera de 27 à 21 lors des prochaines élections. Le ministre s'est donc rangé aux arguments du maire Régis Labeaume, qui a plaidé pour une économie d'environ 600 000 $ par année sans réduire l'accessibilité des élus aux citoyens.

Le ministre Lessard s'était montré hésitant la semaine dernière face au projet de la Ville de Québec qui prévoit que quatre des six arrondissements ne compteraient plus que trois conseillers. Il avait demandé une dernière rencontre avec le maire de Québec, avec qui il s'est finalement entretenu mardi. « On a discuté de différentes façons de procéder et je pense qu'on est capables de trouver un terrain. On est capables d'aller de l'avant là-dedans », indique le ministre Lessard.

Un amendement pour modifier la Charte de la ville sera introduit dès jeudi dans le projet de loi omnibus, qui regroupe plusieurs modifications en matière municipale. Il sera adopté d'ici la fin de la session, le 9 décembre.

De son côté, la Ville de Longueuil, qui avait formulé la même demande auprès du ministre, pourra aussi mettre de l'avant son projet de faire passer le nombre de conseillers municipaux de 26 à 15. Le ministre Lessard a confirmé que la Charte de Longueuil sera amendée en conséquence.

Dans l'arrondissement du Vieux-Longueuil, le nombre de conseillers devrait passer de 15 à 9, dans l'arrondissement de Saint-Hubert, de 8 à 5, alors qu'à Greenfield Park, les changements prévus pourraient réduire de 3 à 1 le nombre de conseillers.

C'est au terme d'une consultation auprès de la population que l'administration de la mairesse Caroline St-Hilaire a proposé cette cure d'amaigrissement au Conseil municipal. Cette mesure permettra à la Ville de Longueuil d'économiser un million de dollars par année.

Politique