•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jour nouveau pour les Innus et le projet hydroélectrique du bas Churchill

La région de Churchill Falls au Labrador (archives)

La région de Churchill Falls au Labrador (archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador et la nation innue du Labrador ont signé une entente qui constitue une étape vers la réalisation du projet hydroélectrique du bas du fleuve Churchill.

Il s'agit de l'entente appelée « Nouvelle aube » et qui donne le feu vert à ce projet. Les Innus ont voté pour cette entente en juin dernier. La cérémonie de signature se déroulait vendredi après-midi à Natuashish, en présence de la première ministre Kathy Dunderdale.

L'entente comprend pour les Innus des droits territoriaux, notamment des droits de chasse, sur un territoire de 34 000 kilomètres carrés.

Elle comprend aussi une indemnité annuelle de 2 millions de dollars pour la perte des terres qui sont inondées depuis la construction des installations hydroélectriques du haut Churchill, il y a une quarantaine d'années.

De plus, les Innus recevront 5 % des profits qui découleront de la future production d'hydroélectricité sur le bas du fleuve Churchill. Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador va maintenant pouvoir entreprendre la réalisation de ce projet évalué à 6,2 milliards de dollars.

La première phase du projet consiste à construire des installations hydroélectriques de 824 MW à Muskrat Falls ainsi que l'infrastructure nécessaire au transport de l'électricité du Labrador jusqu'à Terre-Neuve et en Nouvelle-Écosse. La seconde phase comprend la construction d'autres installations hydroélectriques de 2250 MW à Gull Island.

L'entente « Le nouveau jour » est signée le 18 novembre, le même jour où, en 2010, les gouvernements de Terre-Neuve-et-Labrador et de la Nouvelle-Écosse ont annoncé leur entente pour la réalisation du projet du bas Churchill.

La nation innue du Labrador compte environ 2400 membres qui vivent principalement dans les villages de Natuashish et de Sheshatshiu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie