•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau 100 $ en circulation

Michel Lebeau, analyste sénior à la Banque du Canada, tient un nouveau billet de 100 $.

Michel Lebeau, analyste sénior à la Banque du Canada, tient un nouveau billet de 100 $.

Radio-Canada

La Banque du Canada met en circulation le nouveau billet de 100 $ en polymère, qui coûte deux fois plus cher à fabriquer, mais qui est au moins deux fois plus résistant que l'ancienne coupure.

Le billet coûte 19 ¢ à produire, contrairement à 10 ¢ pour l'ancien billet. Sa texture cireuse le rend difficile à froisser et impossible à déchirer. La Banque du Canada estime qu'il devrait survivre 2,5 fois plus longtemps à son séjour dans les poches des consommateurs.

Mais surtout, la Banque du Canada compte mieux déjouer les faussaires, grâce aux nouvelles fonctions de sécurité. On a notamment inséré de l'encre en relief, des chiffres dissimulés et des images métalliques dans la conception.

Spécimen d'un nouveau billet de 100 $Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Spécimen d'un nouveau billet de 100 $

Photo : Banque du Canada

« On a vu que les propriétaires de dépanneur hésitent à accepter les billets de 50 $ et de 100 $. On espère que ça va changer et qu'ils vont avoir plus confiance en ce nouveau billet de 100 $ », affirme Yves Leblanc, sergent d'état-major à la section contrefaçon de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Toutefois, les commerçants devront mettre à niveau leurs équipements pour intégrer la nouvelle coupure. « Il faut recalibrer certains de nos appareils, comme les compteurs de billets. Il y aura aussi une portion de formation pour éduquer le personnel à mieux comprendre les changements », affirme de son côté Michel Mercier, de la direction de la prévention des pertes au Conseil québécois du commerce de détail.

Michel Lebeau, analyste sénior à la Banque du Canada, estime que l'introduction des billets engendrera des coûts de 75 à 100 millions de dollars auprès des détaillants, comparativement à 25 ou 30 millions de dollars lors du dernier changement apporté aux billets de banque.

Spécimen d'un nouveau billet de 50 $Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Spécimen d'un nouveau billet de 100 $

Photo : Banque du Canada

Selon les autorités, la contrefaçon de billets de banque est en baisse au Canada. La GRC a réussi à saisir quelque 3,3 millions de dollars de billets contrefaits sur une masse de billets en circulation totalisant 58 milliards de dollars.

Le billet de 50 $ en polymère doit être lancé en mars prochain. Celui de 20 $ doit être mis en circulation en 2012 et ceux de 5 $ et 10 $, en 2013.

Selon la Banque du Canada, il faudra au moins deux ans pour retirer les vieux billets de la circulation.

Avec les informations de Daniel Bordeleau et de Maxime Bertrand

Avec les informations de La Presse canadienne

Économie