•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre mexicain de l'Intérieur meurt dans un accident d'hélicoptère

Le ministre mexicain de l'Intérieur, Francisco Blake Mora, en avril 2011

Le ministre mexicain de l'Intérieur, Francisco Blake Mora, en avril 2011

Photo : AFP / HO

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Francisco Blake Mora, le bras droit du président mexicain Felipe Calderon dans la lutte contre le narcotrafic, a perdu la vie dans un accident d'hélicoptère, vendredi.

Le gouvernement a annoncé que l'appareil du ministre de l'Intérieur s'était écrasé dans l'État de Morelos, près de Mexico, une région montagneuse. En tout, huit personnes ont été tuées dans ce drame.

Parmi les victimes figurent notamment trois proches collaborateurs du ministre, dont le vice-ministre de l'Intérieur Felipe Zamora.

Pour l'instant, les autorités ne privilégient pas la thèse de l'acte criminel. « Les conditions nuageuses nous font penser à un accident », a expliqué le président Felipe Calderon, dans un discours télévisé.

« Il y aura cependant une enquête autour des circonstances de cet accident fatal », a ajouté le chef d'État mexicain.

En raison de cette tragédie, Felipe Calderon a annulé son déplacement en fin de semaine au Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Honolulu, sur l'île d'Hawai.

Des images de la zone où l'hélicoptère s'est écrasé.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des images de la zone où l'hélicoptère s'est écrasé.

Photo : La Presse canadienne / Forotv-Televisa via APTN

Le ministre le plus puissant du gouvernement

Francisco Blake Mora, 45 ans, était ministre de l'Intérieur depuis 2010. Il était spécialement chargé du combat contre le crime organisé. Le Mexique est engagé depuis l'arrivée de Calderon au pouvoir dans une bataille contre les trafiquants de drogue.

Le ministre de l'Intérieur devait d'ailleurs rencontrer des représentants du pouvoir judiciaire lors de ce déplacement.

L'un de ces prédécesseurs, Juan Camilo Mourino, avait également été tué dans un accident d'avion en novembre 2008.

Terrible coïncidence, le dernier message Twitter de Francisco Blake Mora, début novembre, fait d'ailleurs référence à ce décès : « Nous nous souvenons aujourd'hui de Juan Camilo Mourino, trois ans après qu'il nous a quittés, un être humain qui a travaillé pour la construction d'un Mexique meilleur. »

Le président américain Barack Obama a appelé son homologue mexicain pour lui faire part de son émotion.

Selon Ben Rodhes, le conseiller adjoint pour la sécurité nationale, le chef de la Maison-Blanche est « choqué et attristé » par cette nouvelle. Obama a affirmé à Felipe Calderon que le partenariat entre les États-Unis et le Mexique était plus que jamais renforcé dans cette période difficile.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !