•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un médecin pro-choix blessé à Winnipeg publie ses mémoires

Le docteur Jack Fainman a publié un livre

Le docteur Jack Fainman a publié un livre

Photo : mcnallyrobinson.com

Radio-Canada

Un médecin de Winnipeg, blessé par balle en 1997 parce qu'il pratiquait des avortements, raconte sa vie dans une autobiographie.

Jack Fainman, qui dirigeait le service de gynéco-obstétrique de l'Hôpital Victoria, a été atteint à l'épaule par un projectile d'arme à feu tiré depuis l'extérieur de sa résidence du quartier St. Vital.

« Je regardais la télévision lorsque j'ai entendu un grand bruit », explique Jack Fainman, 80 ans.

La GRC avait qualifié à l'époque cette attaque de « terrorisme contre les médecins ».

Deux autres médecins canadiens qui pratiquaient des avortements ont été victimes d'attaques similaires dans les années 1990.

Un militant antiavortement, James Kopp, a été reconnu coupable du meurtre d'un médecin américain assassiné à New York en 1998.

Les autorités le soupçonnaient d'être mêlé aux attaques contre les médecins canadiens, mais aucune accusation n'a été portée contre lui.

Jack Fairman explique qu'il n'a plus été capable de pratiquer des interruptions de grossesse après son agression.

Le médecin reste cependant un fervent défenseur du droit à l'avortement.

They Shoot Doctors Don't They ? a été écrit en collaboration avec Roland Penner, l'ancien procureur général du Manitoba.

Manitoba

Société