•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines d'indignés à la « marche du peuple »

Des manifestants à Montréal

Des manifestants à Montréal

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des centaines de manifestants ont répondu à l'appel du mouvement Occupons Montréal qui organisait une marche dans le centre-ville de la métropole, samedi. Ils ont protesté devant les consulats américain et britannique ainsi que devant les bureaux du premier ministre Jean Charest.

C'est sans mot d'ordre précis que s'est déroulé le rassemblement montréalais baptisé « marche du peuple ». Si les indignés de Vancouver et de Toronto manifestaient au même moment en réclamant une taxe sur les transactions financières, ceux de Montréal avaient plusieurs causes à défendre.

« Il n'y pas un problème, une solution, une revendication. C'est l'union de toutes les revendications de tous les groupes d'indignés. Que ce soit des étudiants, des travailleurs, des chômeurs, des femmes, des familles, des immigrants, n'importe qui a le droit de s'indigner, n'importe qui a des choses à revendiquer », faisait valoir l'un des militants.

C'est une profonde colère, je pense, qu'on ressent maintenant, et je suis très heureux de pouvoir venir supporter puis [...] d'assister peut-être au début d'une prise de conscience quelconque.

Un manifestant

« C'est une belle opportunité de s'indigner tout le monde ensemble contre l'inégalité des richesses dans le monde et de pouvoir peut-être contribuer à ce que la planète soit meilleure pour nos enfants », estimait de son côté une participante qui marchait avec sa fille.

Cette manifestation marque deux semaines d'occupation du square Victoria. Quelque 200 tentes sont toujours plantées en face de la tour de la Bourse, et plusieurs campeurs n'ont pas l'intention de plier bagage malgré le rude hiver montréalais qui arrive à grands pas.

Société