•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La compagnie Qantas suspend tous ses vols

Des passagers à l'aéroport de Singapour dont le vol a été annulé par la compagnie Qantas.

Des passagers à l'aéroport de Singapour dont le vol a été annulé par la compagnie Qantas.

Photo : AFP / ROSLAN RAHMAN

Radio-Canada

La compagnie aérienne australienne Qantas a annulé quelque 600 vols intérieurs et internationaux depuis samedi en raison d'un conflit de travail, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« Les appareils actuellement en vol iront à destination. Toutefois il n'y aura plus un seul nouveau vol intérieur ou international où que ce soit dans le monde », a précisé la compagnie, en ajoutant que les employés se verront interdire l'accès à l'entreprise à partir de lundi matin.

Le conflit oppose la direction à ses techniciens, son personnel au sol et ses pilotes, qui réclament des augmentations de salaire et contestent le plan de redéploiement de Qantas. En août, la compagnie aérienne, confrontée à de grandes difficultés, avait annoncé la suppression d'un millier d'emplois et la création de deux nouvelles compagnies desservant l'Asie dans le cadre d'une vaste restructuration.

Le patron de Qantas, Alan Joyce, a déclaré lors d'une conférence de presse que la suspension des vols sera levée quand la « situation actuelle prendra fin ». L'activité de Qantas était déjà très perturbée par la grève des dernières semaines.

Le conflit a touché quelque 70 000 passagers, 108 avions et 22 aéroports jusqu'à présent, a précisé Qantas.

Un tribunal spécial

Samedi, le gouvernement australien et l'industrie du tourisme se sont dits gravement inquiets de l'impact de cette décision sur l'économie du pays.

La première ministre australienne, Julia Gillard, est elle-même intervenue, samedi, en demandant à un tribunal spécial du travail d'entendre les deux parties et de mettre fin à la grève.

Le tribunal s'est réuni samedi sans toutefois prendre de décisions. Il reprendra plus tard dimanche, selon Reuters.

La première ministre s'est prononcée sur le dossier depuis le sommet des chefs du Commonwealth, à Perth, où plusieurs délégations internationales sont bloquées depuis l'annulation des vols de Qantas.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Économie