•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les essais du professeur Fernand Dorais: immortalisés

Fernand Dorais, Jésuite et professeur à l'U. Laurentienne
Feu Fernand Dorais, Jésuite et professeur à l'Université Laurentienne Photo: Maison d'édition Prise de parole
Radio-Canada

Les essais de l'universitaire, Fernand Dorais de Sudbury, sont immortalisés dans un recueil, publié chez Les Éditions Prise de parole.

Fernand Dorais a influencé de nombreuses générations de jeunes franco-ontariens :

« Une culture ne peut survivre que si elle est enracinée profondément dans le peuple... »

Fernand Dorais

C'est avec des déclarations comme celle-ci, en 1969, que le Jésuite Fernand Dorais a captivé l'imaginaire de ses étudiants. Avec son style provocateur, le professeur de littérature au département de français de l'Université Laurentienne est à l'origine de plusieurs mouvements artistiques franco-ontariens dont la Coopérative des artistes du Nouvel-Ontario (CANO), La Nuit sur l'Étang, ou encore le Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO).

L'écrivain Gaston Tremblay a regroupé une trentaine de textes dans: Le recueil de Dorais, volume 1. Cet ancien étudiant de Fernand Dorais a été fortement influencé par ses écrits, qui s'articulent autour de phénomènes littéraires, sociaux, culturels et scientifiques de l'Ontario français:« se comprendre soi-même, s'accepter...partir de là pour aller vers l'excellence. Parce que finalement souvent les jeunes vont étudier des modèles et essayer d'être le modèle plutôt que d'essayer d'être eux-mêmes. »

Selon Normand Renaud, un autre étudiant de Fernand Dorais, dans les années 1974-1978, les textes du recueil sont d'actualité:« pour qu'on puisse un jour reprendre le droit chemin en ce qui concerne notre communauté. On aurait à apprendre à comment être franco-ontarien en assimilant ces écrits-là. »

Les textes de création de Fernand Dorais, presque tous inédits, paraîtront dans un deuxième volume, l'automne prochain: Les trois contes d'androgynie, Le conte d'amour et Les mémoires d'un religieux québécois. Fernand Dorais a reçu le Prix d'excellence en enseignement en 1992. Il est décédé en 2003.

D'après un reportage de Philippe Le Voguer.

Arts