•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour confiance

Tomas Plekanec et P.K. Subban
Tomas Plekanec et P.K. Subban Photo: La Presse canadienne / Charles Krupa
Jean-François Chaumont

Il y a 48 heures, une tempête balayait le Canadien et la ville de Montréal bien avant la première neige. Le CH a calmé le jeu de la meilleure des façons avec deux victoires en deux soirs.

Au lendemain d'une victoire convaincante de 5-1 sur les Flyers de Philadelphie, le Tricolore a triomphé des Bruins 2-1, jeudi, au TD Garden de Boston.

Pour la première fois de l'année, le Canadien a remporté deux matchs d'affilée.

Zdeno Chara et Max Pacioretty retenaient l'attention en cette soirée de retrouvailles. Le géant défenseur et l'homme bionique n'ont toutefois pas rempli les premiers rôles.

Tomas Plekanec et Carey Price, malgré une énorme bévue en début de rencontre, ont signé cette victoire.

Plekanec a marqué le but décisif à mi-chemin en troisième période. Il a vu son premier tir être bloqué par le défenseur Adam McQuaid, mais il a immédiatement récupéré la rondelle pour surprendre Tim Thomas d'un tir vif.

Price a ensuite saisi le flambeau pour les minutes suivantes. Le gardien de 24 ans a multiplié les arrêts clés. Il a notamment frustré Rich Peverley, Tyler Seguin, Nathan Horton et Milan Lucic.

Après un arrêt contre Horton, Price a aussi salué les partisans des Bruins qui se moquaient de lui depuis les premières secondes du match.

Price a terminé le match avec 29 arrêts pour inscrire sa troisième victoire de l'année.

Un moment d'égarement

Price n'était pas destiné pour une soirée mémorable. En première période, il a offert le premier but en cadeau aux hommes de Claude Julien.

Plekanec a marqué le premier but du match, mais dans son propre camp. Une seule seconde après la punition à Petteri Nokelainen, Plekanec a gagné facilement sa mise en jeu à la droite de son gardien. Inattentif, Price a vu la rondelle se faufiler entre ses jambières.

Même s'il n'a pas touché à l'objet noir, Patrice Bergeron a obtenu son deuxième but de la saison.

Erik Cole a marqué l'autre but du CH. Il a fait dévier une frappe du défenseur Jaroslav Spacek en deuxième période.

Subban, l'ami de Marchand

P.K. Subban et Brad MarchandP.K. Subban et Brad Marchand Photo : AFP / ELSA

P.K. Subban a augmenté sa cote d'amour à Boston. Le flamboyant défenseur a livré un long combat à l'une des pestes des Bruins, Brad Marchand. Après deux altercations, les deux joueurs ont finalement décidé de valser à la fin de la période médiane.

L'an dernier, Subban avait accueilli Marchand avec une solide mise en échec, pratiquement de dos, lors d'un soir de décembre 2010 à Montréal. Marchand n'a jamais oublié cet incident.

Les Bruins vivent des lendemains difficiles après leur conquête de la Coupe Stanley avec un dossier de 3-6-0.

Le Canadien (3-5-2) retrouvera les Bruins dès samedi au Centre Bell.

À noter :

  • P.K. Subban était un homme ciblé au Massachusetts. Le défenseur du CH a été frappé à plusieurs reprises. Il a aussi terminé la rencontre avec 11 minutes de pénalité.
  • Josh Gorges a mené l'équipe avec un temps de glace de 23 min 42 s.
  • Benoit Pouliot a été invisible contre son ancienne équipe. Le Franco-Ontarien n'a joué que 8 min 59 s, il a terminé avec un dossier de -1 et il a obtenu un tir.

Hockey

Sports