•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Demande de recours collectif contre RIM

Téléphones BlackBerry

(archives)

Photo : AFP / Damien Meyer

Radio-Canada

Le cabinet d'avocats Consumer Law Group a déposé mardi à la Cour supérieure du Québec une demande de recours collectif envers Research in Motion (RIM) à la suite des récentes pannes de services pour BlackBerry.

Pendant quatre jours, des utilisateurs des téléphones multifonctions de RIM à travers le monde ont dû composer avec des interruptions de services, dont l'accès au web et la messagerie. L'entreprise de Waterloo, en Ontario, a offert des applications gratuites pour dédommager ses quelque 70 millions de clients.

Le cabinet à l'origine de la demande de recours collectif avance que la possibilité de télécharger des applications ne compense pas le fait que des gens n'ont pas pu accéder à des services qu'ils ont payés. Dans un communiqué, le Consumer Law Group ajoute que RIM n'a pas pris « des mesures pour dédommager directement les utilisateurs de BlackBerry ou indirectement [...] en s'arrangeant pour que les fournisseurs de services sans fil remboursent leurs clients ».

La requête touche tous les Québécois ayant un BlackBerry, qui paient un forfait mensuel de données, mais qui n'ont pu utiliser leur appareil durant les pannes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Économie