•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancien mystère astronomique élucidé

Cette illustration montre les images combinées de 4 télescopes spatiaux de RCW 86

Cette illustration montre les images combinées de 4 télescopes spatiaux de RCW 86

Photo : NASA/ESA/JPL-Caltech/UCLA/CXC/SAO

Radio-Canada

L'apparition soudaine d'une étoile très brillante observée il y a près de 2000 ans par des astronomes chinois a été expliquée par des chercheurs de la NASA.

De nouvelles données recueillies par le télescope Spitzer montrent comment cette supernova, la première à être documentée par les humains, s'est propagée dans l'espace.

En l'an 185 après Jésus Christ, des Chinois avaient remarqué ce point brillant apparu inexplicablement dans le ciel, où il était resté visible pendant huit mois.

Ce n'est que dans les années 1960 que des astrophysiciens ont déterminé que cet objet céleste constituait une supernova, c'est-à-dire les restes d'une étoile.

Baptisée RCW 86, cette supernova se situe à environ 8000 années-lumière de la Terre (une année-lumière correspond à 9460 milliards de kilomètres).

Les scientifiques ne réussissaient pas, jusqu'à aujourd'hui, à expliquer l'importance que ces restes prennent dans le ciel.

En fait, si les astronomes chinois les avaient observé avec les moyens d'aujourd'hui, dans la lumière infrarouge, ils auraient constaté que la supernova occupe dans le ciel un espace plus grand que celui de la Lune.

La comparaison d'observations menées à travers les années par des télescopes européens et américains avec celles de Spitzer révèle que RCW 86 était du type IA de supernova.

Elle est le résultat de la mort d'une étoile comparable au Soleil qui a ensuite rétréci pour former une naine blanche, un objet céleste de forte densité.

Cette naine blanche a ensuite explosé en une supernova après avoir siphonné une autre étoile se trouvant dans son voisinage.

Une naine blanche est comme de la braise restant d'un feu éteint, si on jette de l'essence dessus, ça explose.

Brian Williams, Université de Caroline du Nord

En outre, ces données révèlent aussi pour la première fois qu'une naine blanche peut créer une cavité autour d'elle avant d'exploser.

Les chercheurs pensent que l'existence de cet espace expliquerait pourquoi les restes de RCW 86 sont aussi dispersés. Lorsque l'explosion s'est produite, les matériaux ont été projetés à une plus grande vitesse dans cette cavité vide de gaz et de poussière, ce qui les a éjectés plus rapidement et plus loin.

Le détail de ces travaux est publié dans l'Astrophysical Journal.

Avec les informations de Agence France-Presse

Espace

Science