•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bisphénol A associé à des troubles de comportement

Un foetus
Photo: iStockphoto
Radio-Canada

Une exposition élevée au bisphénol A (BPA) durant la grossesse est associée à des troubles comportementaux et émotionnels chez les enfants de trois ans, et ce, particulièrement chez les fillettes, montre une étude américano-canadienne.

Selon Bruce Lanphear de l'Université Simon Fraser et ses collègues américains, les filles dont les mères étaient très exposées sont plus anxieuses, plus hyperactives et plus dépressives que les autres.

Le saviez-vous?

Plus de 90 % des Canadiens sont régulièrement en contact avec le BPA. En 2008, le Canada a été le premier pays au monde à classer ce produit comme toxique. Depuis, les biberons et les sucettes vendus au pays ne peuvent en contenir.

Le taux de BPA été calculé trois fois pendant la grossesse à partir d'échantillons d'urine de la mère et trois fois chez les enfants après la naissance. La substance a été détectée dans 85 % des échantillons des urines des mères et 96 % de ceux des enfants.

Aucun des enfants n'avait de comportement cliniquement anormal, mais certains d'entre eux avaient plus de troubles comportementaux que d'autres.

Joe Braun, Université Harvard

Les travaux n'ont pas démontré une association aussi importante auprès des garçons.

Les chercheurs poursuivent leurs travaux et procéderont à d'autres analyses lorsque les enfants auront cinq ans. Ils estiment cependant que leurs résultats montrent qu'une exposition prénatale au BPA n'a pas que des effets passagers.

Le bisphénol A est très répandu dans les objets de la vie quotidienne et est présent dans la plupart des bouteilles en plastique rigide, des boîtes de conserve ou des cannettes.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Pediatrics.

Une étude du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke avait montré en janvier 2010 que le bisphénol A compromettait la santé du placenta et pouvait causer des complications durant la grossesse.

Avec les informations de Agence France-Presse

Santé