•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La télémédecine à la rescousse des Franco-Ontariens

Appareil de télémédecine

Appareil de télémédecine

Radio-Canada

L'avenir des soins de santé en français dans le Nord de l'Ontario passe par la télémédecine, selon un groupe d'experts qui était réuni à Sudbury le week-end dernier.

Pour le PDG de l'Hôpital régional de Sudbury, le Dr Denis Roy, il est essentiel de miser sur les consultations à distance par vidéo, pour faciliter l'accès aux soins. Ce type de service peut être disponible à l'aide d'une simple caméra web.

C'est particulièrement important dans les régions comme le Nord-Est et le Nord-Ouest, où la population est dispersée (...) et où il ne peut pas y avoir de médecins à tous les coins de rue.

Denis Roy, Hôpital régional de Sudbury

France Jodoin, du Réseau du mieux-être francophone du Nord, abonde dans le même sens. Selon elle, « on a tellement de grandes distances, qu'on n'a pas le choix. Il faut aller vers ça. »

Elle ajoute que cette nouvelle façon de faire réduirait les inégalités en matière de services en français dans le Nord.

Contact humain

Aux dires de Richard Joly, du Centre d'accès aux soins communautaires du Nord-Est, le contact humain ne manque pas aux patients, qui, de toute façon, n'ont pas accès, à l'heure actuelle, à bien des spécialistes. Les patients lui disent, par exemple : « On n'a jamais eu accès à une orthophoniste dans notre communauté et, en ce moment, nous avons accès à une personne. Pas besoin de me déplacer pendant quatre, cinq heures. »

Le Dr Roy espère implanter un service de télémédecine dans la région d'ici un an.

Informatique

Société