ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Modifier son style de vie pour vivre 10 ans de plus

Entraînement
Photo: iStockphoto

Des stratégies de prévention en matière de santé ajouteraient une dizaine d'années à l'espérance de vie moyenne.

Le cardiologue Clyde Yancy a déclaré que cela ferait aussi économiser des milliards de dollars à l'État grâce à une diminution des maladies cardiovasculaires.

Le Dr Yancy, qui prononcera la conférence de la Fondation des maladies du coeur lors du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire à Vancouver dimanche, expliquera aux délégués que les gens qui appliquent sept mesures simples pour une vie saine peuvent s'attendre à vivre entre 40 et 50 ans après l'âge de 50 ans.

Le professeur de médecine et chef de la cardiologie à l'école de médecine Feinberg de l'Université Northwestern croit que ces changements donnent aux personnes une chance de 90 % de vivre jusqu'à l'âge de 90 ou 100 ans, à l'abri non seulement des maladies du coeur et des accidents vasculaires cérébraux, mais aussi d'un certain nombre d'autres maladies chroniques, dont le cancer.

Les mesures recommandées par le Dr Clyde Yancy sont d'être actif, d'apprendre à connaître notre taux de cholestérol, de manger sainement, d'apprendre à connaître et à maîtriser notre pression artérielle, d'atteindre et de maintenir un poids santé, de gérer le diabète et de se libérer du tabagisme.

Actuellement, moins de 10 % de la population pourrait se vanter d'avoir atteint cet objectif de santé optimale.

Selon la Fondation des maladies du coeur, chaque année, environ 250 000 années de vie potentielles sont perdues au Canada à cause de maladies du coeur et d'AVC, deux des trois principales causes de mortalité.