•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Menaces de mort sur Facebook : 25 étudiants suspendus à Saint-Jérôme

Google, Blogger, Twitter, Facebook, Linkedin

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

La Commission scolaire de la Rivière-du-Nord a suspendu 25 étudiants pour avoir participé à une page Facebook qui évoquait des menaces de mort envers des professeurs.

Alertée par un citoyen, la police de Saint-Jérôme s'en est mêlée.

C'est un étudiant d'une école secondaire de Saint-Jérôme qui a ouvert la page Facebook controversée. Il y invitait d'autres étudiants à inscrire les noms de professeurs qui méritaient de mourir, explique Jean Dumais, président du syndicat de l'enseignement de la Rivière-du-Nord.

La direction de la commission scolaire a pris l'affaire au sérieux et a suspendu les élèves impliqués.

Des policiers de Saint-Jérôme les ont interrogés, en présence de leurs parents, et se sont rendu compte qu'il s'agissait d'une plaisanterie.

Selon l'agent Robin Pouliot, les élèves mis en cause laissaient des commentaires qui leur semblaient anodins sur le réseau social, mais « l'effet d'entraînement a fait que ça a semblé un peu plus gros ».

La police écarte la thèse du complot, puisque les élèves ne se connaissaient pas, précise Robin Pouliot. Il y voit surtout le genre de plaisanterie qu'on aurait faite dans la cour d'école à une autre époque.

D'après le reportage de Marc Verreault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Justice et faits divers