•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Animaux sauvages en fuite dans l'Ohio

Le shérif Matt Lutz

Le shérif du comté, Matt Lutz, en train de rassurer des habitants de Zanesville.

Photo : La Presse canadienne / Trevor Jones

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des dizaines d'animaux sauvages dont certains sont dangereux - notamment des lions, des tigres, des guépards et des grizzlis - se sont échappés mardi d'une réserve privée dans l'Ohio dont le propriétaire se serait suicidé.

Les forces de sécurité de l'État, qui ont reçu l'ordre de tirer à vue, tentent par tous les moyens de retrouver les bêtes encore en fuite.

Depuis la découverte de l'évasion, mardi après-midi, les autorités ont recommandé aux habitants de la région de Zanesville, dans le centre de l'Ohio, de rester chez eux. Par précaution, les écoles ont été fermées.

Selon plusieurs sources, 40 des 48 animaux qui se sont échappés de leur cage ont été tués par balle. Les bêtes toujours en liberté sont cependant parmi les plus dangereuses.

Panneau routier en Ohio.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les autorités de l'Ohio ont appelé la population à la vigilance.

Photo : La Presse canadienne / Tony Dejak

Faute de seringues hypodermiques pour endormir les fugitifs et face à une situation qu'ils qualifient d'« explosive », les policiers n'ont eu d'autre choix que de « neutraliser ces animaux avant qu'ils n'agressent le voisinage », a déclaré le shérif du comté de Muskingum, Matt Lutz, qui n'a pas voulu prendre le « risque de voir ces bêtes en liberté ».

« C'est une situation très dangereuse et nous prenons toutes les précautions possibles », a confirmé le vice-directeur du zoo voisin de Colombus, la capitale de l'État, dont les employés ont été recrutés pour prêter main-forte à la police.

« Toutes ces bêtes sont carnivores. Nous parlons de lions, de tigres, d'ours : ils sont tous dangereux, surtout maintenant qu'ils ont quitté les cages dans lesquelles ils ont l'habitude d'être », a encore expliqué le vice-directeur, ajoutant que les animaux n'ont pas été nourris depuis lundi.

Circonstances troublantes

Le propriétaire de la réserve, Terry Thompson, a été retrouvé mort à proximité des cages de la cinquantaine de fauves et ours qui se sont échappés. Les cages étaient ouvertes à l'arrivée de la police du comté.

« J'ai appris hier soir que Terry Thompson [...] avait ouvert les cages de ses animaux avant de se tirer une balle », a confié mercredi matin le maire de Zanesville, Howard Zwelling, à l'antenne de CNN.

L'homme âgé de 62 ans avait été libéré de prison trois semaines auparavant, après avoir purgé une peine d'un an pour détention illégale d'armes. Selon une voisine interrogée par le journal Columbus Dispatch, la femme de Thompson l'aurait quitté peu de temps avant le drame.

Des dizaines d'autres animaux, surtout des primates, vivaient dans des installations couvertes et sont toujours captifs.

L'Ohio est l'un des États américains où la réglementation concernant les animaux sauvages est la moins restrictive des États-Unis.

Avec les informations de Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !