•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec crée un comité sur les drames familiaux

Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec

Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Québec annonce la création d'un comité d'experts qui sera chargé d'étudier le phénomène des drames familiaux.

Le ministre de la Santé du Québec, Yves Bolduc, en a fait l'annonce lundi matin en expliquant que le mandat des experts portera sur plusieurs aspects de ce malheureux phénomène.

« J'ai confié au comité le mandat d'étudier le phénomène des homicides intrafamiliaux aussi bien au Québec que dans d'autres sociétés. Il devra aussi dresser un portrait des services offerts et des outils d'intervention disponibles, ainsi que recenser les meilleures pratiques en ce domaine », a expliqué aux médias le ministre Yves Bolduc.

Pour ce faire, Québec compte sur Gilles Tremblay, docteur en sciences biomédicales de l'Université de Montréal et professeur à l'École de service social de l'Université Laval depuis 2001. L'homme, qui est également membre du Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes, aura pour mandat de diriger les travaux du comité.

Il serait illusoire de penser que nous pouvons enrayer les homicides intrafamiliaux, mais si nous pouvons en réduire l'occurrence en mettant en place de nouvelles mesures de prévention ou en développant des services supplémentaires, nous le ferons.

Une citation de :Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec

L'équipe, qui entreprendra ses travaux au cours des prochaines semaines, devrait remettre son rapport au ministre de la Santé au printemps 2012.

« Je compte sur les experts pour formuler toute recommandation qu'ils jugeront pertinente pour prévenir ce type d'homicides, en cohérence avec les orientations ministérielles, notamment en matière de violence conjugale et de santé mentale », a ajouté Yves Bolduc.

Dans l'onde de choc de l'affaire Guy Turcotte

C'est dans la foulée du procès pour double meurtre de Guy Turcotte, un cardiologue qui a assassiné ses deux enfants en février 2009, que le gouvernement du Québec avait annoncé qu'il comptait se pencher sur ce genre de tragédies.

En mai dernier, le ministre Bolduc a rejeté la suggestion du Parti québécois de tenir une commission parlementaire sur les drames familiaux.

Yves Bolduc avait alors expliqué qu'une telle initiative risquerait d'attirer davantage l'attention sur ces tragédies. C'est pourquoi il a préféré opter pour la formation d'un comité d'experts afin d'étudier le problème plus en profondeur et de façon plus discrète.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !