•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • 4300 places en garderie promises n'ont toujours pas été créées

    Radio-Canada

    Près du quart des places en garderie annoncées par Québec en 2008 n'ont toujours pas été créées, a appris Radio-Canada, alors que les listes d'attentes pour obtenir une place à sept dollars comptent des dizaines de milliers de noms.

    Sur les 18 000 places annoncées il y a trois ans, quelque 4300 places n'ont toujours pas été créées.

    De nombreux centres de la petite enfance (CPE) ont été incapables de créer les places que le ministère de la Famille leur a accordées.

    Les raisons sont multiples. Entre autres, les terrains trop chers ou contaminés, les bâtisses à des prix trop élevés, le zonage ou encore des plans et devis refusés par le ministère font partie des obstacles à la création de services de garde.

    Pour éviter que cette situation se reproduise, Québec veut resserrer les critères d'octroi des places à sept dollars.

    « On va être plus exigeants. Les promoteurs vont devoir faire la preuve qu'ils ont les garanties de réalisation, qu'ils ont des terrains, qu'ils ont des opportunités réelles de réussir leur projet », a affirmé le sous-ministre adjoint à la Direction générale des services de garde éducatifs à l'enfance, Jacques Robert.

    Les 4300 places manquantes devraient être créées dans les prochains mois.

    Le gouvernement Charest annoncera cet automne 15 000 nouvelles places subventionnées. Québec promet cette fois qu'elles seront toutes offertes aux familles d'ici 2016.

    Avec les informations de Josée Thibeault

    Société