•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mission de Marie-France Desrochers

Marie-France Desrochers

C'est dans la bibliothèque de l'école Le Tournesol de Windsor, où elle enseigne le français, que Marie-France Desrochers a eu l'idée d'écrire des romans.

Mais pas pour n'importe qui. Et surtout pas pour des filles. « Quand j'amenais mes élèves à la bibliothèque, les garçons chialaient parce qu'ils ne trouvaient rien qui les intéressait. Ils disaient que ce n'étaient que pour les filles », se rappelle l'auteure.

Ils avaient raison ces adolescents frustrés de ne pas trouver roman à leur goût. « 75 % des auteurs sont des femmes qui écrivent pour les femmes et les filles », souligne Mme Desrochers.

Elle se donne donc comme mission d'écrire un roman destiné aux garçons qui n'aiment pas lire ou qui ont des troubles de lecture. En 2003 paraît son premier bébé littéraire; Le Plan V.

Ses livres sont publiés dans la collection « À cheval » aux Éditions de la Paix. « Ce sont des livres pour les enfants qui passent du primaire au secondaire, qui sont à cheval entre les deux », dit-elle entre deux signatures d'orthographe.

La recette semble fonctionner, car la prolifique auteure vient de publié son huitième roman, Coup de pied et un neuvième se retrouvera sur les tablettes des libraires au printemps.

« J'écris de manière très réaliste. On retrouve que très peu de description dans mes livres. Les gars qui aiment lire lisent du fantastique. Ce sont de grosses briques avec des pages et des pages de description ce qui décourage ceux qui n'aiment pas lire. Moi, je mets mes personnages en scène dans des lieux qu'ils connaissent. Je n'ai pas besoin, par exemple, d'expliquer ce qu'est une cafétéria. Ils le savent », explique-t-elle.

Depuis, quelque 5000 bouquins se retrouvent dans les bibliothèques du Québec. Mais les chiffres, Marie-France Desrochers s'en balance un peu. « Ce que j'aime, c'est quand les lecteurs me disent que je les ai fait rire! »

Auteur préféré : Émile Zola

Livres préférés : Germinal d'Émile Zola ainsi que Le Journal d'Aurélie Laflamme. « J'aime lire ce que mes élèves lisent », dit-elle en riant.

Marie-France Desrochers sera présente au Salon du livre de l'Estrie toute la journée de 9 h à 19 h.

Par Geneviève Proulx Journaliste web Radio-Canada Estrie

Estrie

Arts