•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alison Redford assermentée

Alison Redford a été assermentée vendredi comme première ministre de l'Alberta.
Alison Redford a été assermentée vendredi comme première ministre de l'Alberta.
Radio-Canada

La chef du Parti progressiste-conservateur, Alison Redford a été assermentée vendredi comme 14epremière ministre de l'Alberta, lors d'une cérémonie à l'Assemblée législative à Edmonton.

Mme Redford, 46 ans, est devenue première ministre désignée samedi dernier après avoir remporté la course à la direction du parti. Elle est la première femme à devenir première ministre de la province.

Elle succède donc à Ed Stelmach, élu en 2006, et qui avait annoncé sa démission en janvier dernier.

Lors de son discours vendredi, Mme Redford a remercié sa fille, Sarah, et son mari, Glen Jermyn, pour leur appui dans sa campagne.

Elle a déclaré qu'elle aurait aimé que sa mère soit avec elle pour participer à cet important événement. Helen Redford est décédée mardi dernier.

Alison Redford a aussi remercié spécialement l'ex-premier ministre Ed Stelmach de lui avoir donné sa chance comme ministre de la Justice.

Née le 7 mars 1965 à Kitimat, en Colombie-Britannique, Mme Redford a longtemps vécu dans la municipalité de Redwater, au nord d'Edmonton, où ont aussi habité ses grands-parents.

Sa famille a par la suite déménagé en Nouvelle-Écosse en raison de l'emploi de son père qui travaillait pour une compagnie de forage. Il a ensuite été muté, avec sa famille, sur l'île de Bornéo, en Asie du Sud-Est.

Mme Redford a obtenu un diplôme en droit à l'Université de la Saskatchewan en 1988.

Après ses études en droit, elle a conseillé Joe Clark, à l'époque où il était ministre des Affaires étrangères, jusqu'en 1990.

Durant les années 1990, elle a été conseillère technique sur les questions de réforme constitutionnelle et juridique pour l'Union européenne, le Secrétariat du Commonwealth et les gouvernements canadien et australien.

Sa carrière d'avocat l'a mené en Bosnie-Herzégovine, Serbie, Namibie, Ouganda, Zimbabwe, Mozambique et aux Philippines.

En 2004, elle a voulu se porter candidate dans la circonscription fédérale de Calgary-Ouest , mais a perdu l'investiture.

Ce n'est qu'en 2008 qu'elle est devenue députée conservatrice à l'Assemblée législative albertaine pour la circonscription de Calgary-Elbow, avant d'être nommée ministre de la Justice dans le gouvernement d'Ed Stelmach. Elle a quitté son poste en 2011 pour se présenter à la direction du Parti progressiste-conservateur.

Son chef de cabinet dans l'embarras

L'ancienne entreprise du chef de cabinet de la première ministre de l'Alberta, Alison Redford, n'a pas remboursé les 600 000 $ qu'il devait à ses créanciers, comme le lui avait ordonné un tribunal.

La compagnie Carter McRae Events, qui appartenait à Stephen Carter mais qui n'existe plus, avait organisé la visite du Dalaï-Lama à Calgary en 2009.

La compagnie a ensuite été poursuivie par l'Université de Calgary et deux autres entreprises pour les pertes engendrées à la suite de cet événement.

M. Carter dit s'être excusé auprès des créanciers, mais a dit qu'il ne pouvait en faire plus.

Alberta

Politique