ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Steve Jobs est mort

La page d'accueil du site d'Apple

La page d'accueil du site d'Apple

Radio-Canada

Le cofondateur d'Apple, Steve Jobs, qui a bouleversé l'informatique, la musique numérique et la téléphonie mobile, est mort mercredi à 56 ans.

L'annonce a été faite par l'entreprise en soirée.

« Nous sommes profondément attristés d'annoncer que Steve Jobs est décédé aujourd'hui, a déclaré Apple dans un communiqué. L'intelligence, la passion et l'énergie de Steve étaient la source d'incalculables innovations qui ont enrichi et amélioré nos vies. Le monde est meilleur grâce à Steve. »

« Steve est mort en paix aujourd'hui, entouré de sa famille », ont pour leur part indiqué ses proches dans un communiqué distinct. « Dans sa vie publique, Steve était connu comme un visionnaire. Dans sa vie privée, il chérissait sa famille », ajoutent-ils.

Apple a perdu un visionnaire et un créateur de génie, et le monde a perdu un être humain exceptionnel. Ceux qui ont eu la chance de connaître Steve et de travailler avec lui ont perdu un ami très cher et un mentor qui a su les inspirer. Steve laisse derrière lui une entreprise que seul lui pouvait construire, et son esprit restera à jamais
le fondement de ce qu'est Apple.

Extrait du site web d'Apple

Signe de l'immense influence de Steve Jobs sur la société, le président des États-Unis, Barack Obama, lui-même a réagi à son décès par voie de communiqué.

Steve faisait partie des plus grands innovateurs américains. Il était assez courageux pour penser différemment, assez audacieux pour croire qu'il pouvait changer le monde et assez talentueux pour le faire.

Le président Barack Obama

« En bâtissant l'une des entreprises les plus prospères de la planète, démarrée dans son garage, il était l'exemple même de l'ingéniosité américaine », indique également le communiqué de la Maison-Blanche.

Son ex-concurrent Bill Gates, fondateur de Microsoft, s'est pour sa part dit profondément attristé par sa mort. « Steve et moi nous sommes rencontrés il y a bientôt 30 ans, nous avons été collègues, concurrents et amis pendant plus de la moitié de nos vies », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le monde voit rarement des gens qui ont une influence aussi importante que celle de Steve. Ses effets se feront encore ressentir pendant plusieurs générations.

Bill Gates, fondateur de Microsoft

« Ceux qui ont eu la chance de travailler avec lui ont eu un immense honneur. Steve va me manquer énormément », a-t-il conclu.

Steve Jobs avait démissionné de son poste de PDG d'Apple en août dernier, cédant sa place au numéro deux du géant informatique, Tim Cook. Il était en congé de maladie depuis janvier.

Après avoir été traité pour un cancer du pancréas, en 2004, il a subi une greffe de foie, en 2009. Il avait alors été en congé de maladie pendant près de six mois.

Un inventeur qui a changé nos vies

Pionnier et visionnaire des nouvelles technologies, Steve Jobs était un des hommes d'affaires les plus respectés du monde.

En 1976, avec Steve Wosniak, il a fabriqué son premier ordinateur, l'Apple I, dans le garage de ses parents. Ce premier ordinateur sera suivi de l'Apple II, qui se vendra à 2 millions d'unités dans le monde, et, en 1984, du célèbre Macintosh.

En 1985, il a démissionné de sa propre entreprise. Rappelé 12 ans plus tard à la tête du groupe, il a procédé à son redressement. C'est sous sa gouverne qu'Apple a développé et lancé le iMac, le iPod, le iPhone et le iPad, entre autres.

Si plusieurs critiquaient son style de gestion parfois brutal, les spécialistes des nouvelles technologies, dont Bruno Guglielminetti, directeur de la Communication numérique pour la firme National, saluent d'ailleurs le talent incommensurable d'un homme qui a révolutionné le monde des télécommunications.

C'est quelqu'un qui a marqué l'histoire de l'informatique en premier lieu, mais aussi, par la suite, le développement de la société, la façon de se divertir, d'accéder à l'information et de communiquer entre nous.
C'est quelqu'un de majeur qui disparaît.

Bruno Guglielminetti

Les internautes invités à rendre hommage à Steve Jobs

La famille de Steve Jobs a indiqué qu'un site web sera mis à la disposition de ceux qui veulent lui rendre hommage. Apple invite pour sa part les internautes à transmettre leurs condoléances à rememberingsteve@apple.com (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International