•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mutisme du parti du Yukon sur le plan du bassin Peel irrite les Premières Nations

Lettre chefs bassin Peel
Radio-Canada

Les chefs des Premières Nations croient que le parti du Yukon induit les Yukonnais en erreur en refusant de répondre aux questions sur le plan de conservation du bassin Peel.

Dans une lettre ouverte, quatre chefs disent que le gouvernement a le devoir de prendre position sur les dossiers importants.

Le chef du Parti du Yukon, Darrell Pasloski, a toujours prétendu qu'il était inapproprié de commenter le plan de conservation avant que les consultations publiques ne soient terminées.

C'est faux, selon les chefs Norma Kassi des Vuntut Gwitchin, Simon Mervyn des Na-cho Nyak Dun, Eddie Taylor des Tr'ondëk Hwëch'in et Richard Nerysoo du conseil tribal Gwitch'in. Ces derniers disent que le processus de négociation avec les Premières Nations sur l'utilisation de ce territoire permet à toutes les parties d'étayer publiquement leurs positions.

Les autres chefs des partis politiques du territoire ont appuyé le plan de conservation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Politique