•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avenir fort pour les libéraux au Manitoba, selon Gerrard

Chargement de l’image

Le chef libéral John Gerrard entouré de sa famille dans son quartier général

Photo : Bahador Zabihiyan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le chef des libéraux, Jon Gerrard, dont le parti a subi une sévère défaite, a tenu à remercier sa famille, son équipe électorale, les candidats du Parti libéral, mais également les électeurs, qui lui ont permis de rester à la tête de la circonscription de River Heights.

Il est le seul élu de son parti, après avoir récolté à peine 7 % du vote populaire.

« Merci aux électeurs de River Heights de m'avoir appuyé pour la quatrième fois. C'est un très grand honneur de représenter cette circonscription et je vais m'engager à ce que le quartier soit bien représenté. Je veux féliciter Greg Selinger et le NPD. J'ai hâte d'être au palais législatif avec lui comme premier ministre. Je veux lui dire félicitations et beau travail », a déclaré Jon Gerrard mardi soir.

Le chef du Parti libéral n'a pas voulu se prononcer sur son avenir, mais il a souligné que la campagne avait été la plus difficile de sa vie politique.

Pendant la campagne, il a dû subir la dure épreuve de voir des ténors du Parti libéral fédéral demander publiquement aux électeurs libéraux de voter plutôt pour le NPD dans la circonscription clef de Rivière Seine.

Il a tenu à rappeler son engagement à servir la population de sa circonscription ces quatre prochaines années.

« Il y a un avenir très fort pour les libéraux au Manitoba. Nous avons démontré que nous avions la plateforme, les idées, des jeunes qui vont bâtir l'avenir », a-t-il affirmé. « Nous avons un rêve qu'il y aura un gouvernement libéral au Manitoba. Ce rêve continue dans le coeur des libéraux du Manitoba, même si le coeur des Manitobains était avec un autre parti aujourd'hui », a encore ajouté Jon Gerrard.

« Nous sommes le parti qui prend soin des autres et nous allons continuer à l'être ». Le chef des libéraux a conclu en disant à ses troupes qu'en dépit des résultats, il ne fallait pas se décourager.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !