•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un candidat libéral victime d'une campagne de dénigrement au Manitoba

Le candidat libéral dans Logan, Joe Chan, pense que le NPD n'est pas innoncent dans la campagne de dénigrement dont il est victime.

Le candidat libéral dans Logan, Joe Chan, pense que le NPD n'est pas innoncent dans la campagne de dénigrement dont il est victime.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Parti libéral du Manitoba a porté plainte auprès d'Élections Manitoba, à la suite de l'envoi d'une lettre anonyme contenant des propos racistes à l'endroit d'un candidat de la circonscription de Logan.

Radio-Canada a obtenu une copie de la lettre dans laquelle Joe Chan est attaqué sur ses origines chinoises. L'auteur de la lettre le compare au tueur Vince Lee qui avait décapité un passager dans un autobus Greyhound, à l'été 2008.

Par ailleurs, la lettre appelle les gens à voter pour la candidate néo-démocrate Flor Marcelino. Le directeur du Parti libéral, Dennis Trochim, ne pense pas que l'auteur de la lettre appartienne à un quelconque parti politique, mais il souhaite quand même que toute la lumière soit faite dans cette affaire.

De son côté, Joe Chan, qui avait déjà fait l'objet d'une campagne de dénigrement en 2007, doute que les néo-démocrates soient blancs comme neige dans cette affaire. « Regardez les attaques que le NPD a lancées envers les conservateurs, plusieurs étaient fausses, c'est très facile de le faire. Vous voulez me dire que le NPD n'a rien à voir là-dedans? Qui bénéficie le plus de ce dépliant ? C'est évident, selon moi ».

Le NPD a également déposé une plainte auprès d'Élections Manitoba.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !