•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mobilisation au Manitoba pour inciter les Autochtones à aller voter

L'animateur de la radio communautaire de Long Plain, Tim Daniels, martèle depuis des semaines son message d'aller voter.

L'animateur de la radio communautaire de Long Plain, Tim Daniels, martèle depuis des semaines son message d'aller voter.

Photo : Louis-Philippe Leblanc

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À Long Plain, à 115 kilomètres à l'ouest de Winnipeg, la radio communautaire tente de mobiliser les membres de la Première Nation pour qu'ils aillent voter. L'animateur, Tim Daniels, a même invité les électeurs à appeler la station s'ils avaient besoin d'aide pour se rendre au bureau de vote par anticipation.

« Nous avons de plus en plus de jeunes électeurs qui voteront pour la première fois. C'est important qu'ils s'impliquent dans ces élections », affirme Tim Daniels. À Long Plain, à peine 10 % des électeurs ont voté aux dernières élections provinciales.

« Notre communauté vote en grand nombre pour le chef de bande et les conseillers, mais nous faisons une campagne de terrain, nous allons à la rencontre des gens. Si nous ne le faisions pas, ils n'iraient pas voter. C'est pourquoi les candidats aux élections provinciales et fédérales doivent venir cogner aux portes », explique le chef de la Première Nation, David Meeches.

Le chef de la Première Nation de Long Plain, David Meeches
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef de la Première Nation de Long Plain, David Meeches

Photo : Louis-Philippe Leblanc

David Meeches s'est démené afin que les trois candidats viennent rencontrer les électeurs à Long Plain, dans la dernière semaine de campagne.

Forte population autochtone dans le North End

À une centaine de kilomètres de là, Kevin Chief fait campagne pour le NPD dans la circonscription de Point Douglas, où les Autochtones exercent peu leur droit de vote, acquis en 1960.

Selon lui, si les Autochtones votent peu, c'est en raison de leur situation socio-économique. « Il y a une corrélation entre le revenu d'une population et le taux de participation », affirme celui qui a été élevé dans le North End, un quartier à forte population autochtone.

Pour le chercheur et ancien député néo-démocrate Cyril Keeper, un électeur qui se déplace aux urnes doit penser que le vote peut faire une différence dans sa vie. Il estime que la différence est plus urgente pour les Autochtones et que leurs besoins sont souvent oubliés.

Le Parti libéral du Manitoba croit que la solution pourrait passer par une refonte du système électoral, en s'inspirant du modèle de la Nouvelle-Zélande. Quatre circonscriptions autochtones supplémentaires pourraient changer la donne, avance le candidat libéral dans Fort-Rouge, Paul Hesse.

« Il pourrait y avoir une région Nord-Est, Sud-Est, Nord-Ouest et Sud-Est autochtone, juste pour assurer une représentation pour les Autochtones au palais législatif du Manitoba ».

Les Autochtones représentent entre 10 % et 15 % de la population du Manitoba, mais à peine le tiers d'entre eux se rendent aux urnes lors des élections provinciales et fédérales.

Le candidat du NPD dans Point Douglas, Kevin Chief, est persuadé que le taux de participation sera plus élevé en 2011 qu'en 2007.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le candidat du NPD dans Point Douglas, Kevin Chief, est persuadé que le taux de participation sera plus élevé en 2011 qu'en 2007.

Photo : Rom Cueto

Dans Point Douglas, Kevin Chief est persuadé que le taux de participation qui n'était que de 40 % en 2007, sera en hausse. « Nous avons vu une hausse du nombre de bénévoles provenant des communautés autochtones », affirme-t-il. Le vote par anticipation a aussi été plus populaire que lors des provinciales de 2007.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !