•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une crue du Mékong s'ajoute aux déluges des moussons en Asie

Des Philippins évacuent la ville Calumpit, inondée.
Des Philippins évacuent la ville Calumpit, inondée. Photo: Bullit Marquez
Radio-Canada

Une crue du Mékong sans précédent depuis 10 ans a causé la mort de 150 personnes et a forcé l'évacuation de milliers d'autres dans le sud du Vietnam et au Cambodge.

Au Vietnam, près de 3800 maisons ont été balayées par la crue.

Les pluies diluviennes qui sévissent pendant la saison de la mousson sont à l'origine du débordement du fleuve asiatique.

La dernière fois qu'une crue du Mékong, un fleuve de 4350 km, avait atteint une telle ampleur, c'était en 2001, où plus de 300 personnes ont trouvé la mort. L'année précédente, plus de 480 personnes avaient été tuées dans des inondations dans la région du Delta.

La situation pourrait encore se détériorer si le typhon Nesat, qui a muté en tempête tropicale, apportait de nouvelles pluies dans le bassin du fleuve. La tempête qui a fait au moins 39 victimes en Chine cette semaine devrait atteindre le nord du Vietnam vendredi, après avoir soufflé sur les Philippines, où 43 personnes sont mortes et 30 manquent toujours à l'appel.

Les résidents de la ville de Candaba, aux Philippines, sont aux prises avec d'importantes inondations.Les résidents de la ville de Candaba, aux Philippines, sont aux prises avec d’importantes inondations. Photo : AFP / NOEL CELIS

L'Inde, la Thaïlande et le Pakistan sont également victimes des pluies torrentielles de la mousson. En Thaïlande, les autorités ont déclaré que 188 personnes ont perdu la vie et que 2 millions avaient été touchées par les débordements du bassin Ping et les glissements de terrain.

La province de Sindh, au Pakistan, a également subi un important déluge, alors que le pays ne s'est toujours pas remis des inondations spectaculaires de l'année dernière.

Avec les informations de Associated Press, et Reuters

International