•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ralentir les métastases osseuses

Des métastases

Des métastases

Radio-Canada

Des chercheurs français ont découvert comment les métastases osseuses pouvaient être retardées.

Le Pr Stéphane Oudard et ses collègues de l'hôpital George Pompidou affirment que l'inhibition d'une protéine impliquée dans le métabolisme osseux est essentielle au retardement de métastases osseuses.

Le Pr Oudard explique que les travaux de son équipe démontrent que l'anticorps monoclonal dénosumab permet de contrôler cette protéine.

En fait, près de 90 % des hommes atteints du cancer de la prostate qui ne peut être traitée aux hormones souffriront d'une tumeur métastasée aux os.

L'apparition de la métastase signifie que le cancer entre en phase chronique pour ensuite atteindre la phase terminale.

Le patient sera tôt ou tard confronté à des défis physiques et psychologiques, dont des fractures et une compression de la moelle épinière.

Le fait de retarder cette phase est par conséquent très important, estime le Pr Oudard.

L'utilisation de dénosumab chez ces patients empêche l'émergence de métastases osseuses en un peu plus de quatre mois.

Pr Oudard

Les patients qui possèdent des métastases ont cinq fois plus de risque de mourir que les patients sans métastase osseuse.

Le saviez-vous?

Environ 25 500 hommes recevront un diagnostic de cancer de la prostate au Canada cette année et 4100 en mourront.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cancer

Santé