•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incommensurable hypergéante jaune

L'étoile IRAS 17163-3907

L'étoile IRAS 17163-3907

Photo : ESO

Radio-Canada

Une étoile colossale appartenant à l'une des catégories les plus rares, les hypergéantes jaunes, a été photographiée par des astronomes européens à l'aide du très grand télescope de l'Observatoire européen austral (ESO) situé au Chili.

Malgré le fait qu'elle soit floue, cette image est la meilleure jamais réalisée d'une étoile de cette catégorie.

Les astronomes l'ont surnommé la nébuleuse de l'oeuf au plat, en raison de sa ressemblance avec un blanc d'oeuf entourant son centre jaune.

En fait, c'est une gigantesque enveloppe double de poussière qui entoure l'hypergéante centrale.

Cette étoile a un diamètre environ mille fois plus grand que celui de notre Soleil. À une distance d'environ 13 000 années-lumière de la Terre, c'est la plus proche des hypergéantes jaunes détectées jusqu'à présent. Son observation permet d'estimer qu'elle est environ 500 000 fois plus lumineuse que notre Soleil.

Cet objet était connu pour briller fortement dans l'infrarouge, mais, étonnamment, personne ne l'avait identifié comme étant une hypergéante jaune jusqu'à présent.

Eric Lagadec, ESO

Si cette étoile se situait au centre du Système solaire, la Terre se trouverait profondément enfouie dans l'étoile elle-même et la planète Jupiter serait en orbite tout près de sa surface.

Les hypergéantes jaunes sont une classe d'étoiles colossales et très actives qui éjectent des poussières et des gaz formant l'enveloppe de la nébuleuse. Elles finissent leur vie dans une explosion spectaculaire, sous forme de supernova.

Par exemple, cette étoile a éjecté l'équivalent de quatre fois la masse du Soleil en seulement quelques centaines d'années.

Cette importante activité montre aussi que l'étoile finira sa vie d'une mort explosive et sera fort probablement une des prochaines explosions de supernova dans notre galaxie.

Espace

Science