•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les promesses électorales manitobaines continuent d'affluer

Le chef néo-démocrate Greg Selinger (gauche) et le chef conservateur Hugh McFadyen (droite) lors d'un débat à la Chambre de commerce provinciale le 22 septembre 2011.

Le chef néo-démocrate Greg Selinger (gauche) et le chef conservateur Hugh McFadyen (droite) lors d'un débat à la Chambre de commerce provinciale le 22 septembre 2011.

Photo : PC/John Woods

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À moins de deux semaines du scrutin provincial au Manitoba, les néo-démocrates et les conservateurs poursuivent sur leur lancée en matière de promesses électorales.

Le Nouveau Parti démocratique promet de construire un parc de planches à roulettes et un parc à jets d'eau pour la municipalité de Sainte-Anne. Le chef néo-démocrate Greg Selinger s'engage aussi à accorder 25 000 $ à la municipalité rurale de Lorette pour l'aider à finaliser ses plans de construction pour un centre récréatif polyvalent.

Le NPD promet également l'achat d'un appareil d'imagerie par résonnance magnétique (IRM) pour l'Hôpital Grace de Winnipeg. Selon le parti, cette acquisition évaluée à 6,5 millions de dollars permettra de produire 2000 diagnostics par année.

De son côté, le Parti progressiste-conservateur promet plusieurs investissements pour les quartiers de l'ouest de Winnipeg. S'ils remportent les élections, les conservateurs souhaitent notamment agrandir le centre Civic St-James, en plus de construire un deuxième aréna.

Le parti de Hugh McFadyen s'engage également à construire un nouveau centre pour citoyens de 55 ans et plus dans le quartier St-James-Assiniboia. Les conservateurs annoncent également l'ajout de 30 places de garderie supplémentaires dans l'ouest de Winnipeg.

Ces annonces du Parti progressiste-conservateur totalisent 4,2 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !