•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des articulations régénérées

Une douleur au genou

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Une hormone naturelle déjà approuvée par l'administration américaine des médicaments (FDA) pour son rôle dans la reconstruction des os chez les personnes atteintes d'ostéoporose permet aussi de reconstruire le cartilage, affirment des chercheurs américains.

Le Dr Erik Sampson et ses collègues de l'Université de Rochester estiment que cette découverte ouvre de nouvelles possibilités de traitements pour les maladies dégénératives des articulations, notamment pour l'arthrose, qui frappe 10 % de la population canadienne à elle seule.

L'hormone agit sur le cartilage et aide à baisser les douleurs articulaires dues à la maladie, ont noté les chercheurs.

Actuellement, la seule option pour les personnes qui souffrent trop est le remplacement chirurgical du cartilage perdu par du métal ou du plastique.

Explications

Le cartilage est une substance blanchâtre, souple, mais solide à la fois, qui recouvre la surface des articulations. En cas d'arthrose, il s'amincit au point de rendre l'articulation douloureuse et gonflée.

Les cellules associées à la formation du cartilage chez l'adulte, les chondrocytes, le réparent et préviennent ainsi sa dégradation avec l'âge.

L'hormone appelée PTH joue aussi un rôle dans la formation des os et du cartilage. D'ailleurs, d'autres études avaient déjà montré qu'elle pouvait stimuler la production de chondrocytes chez l'animal.

L'équipe a voulu savoir si la PTH sous forme médicamenteuse traitait l'arthrose dans un modèle animal.

Ainsi, l'hormone a été injectée à des souris malades chaque jour pendant un mois.

Le résultat est clair : le cartilage des animaux malades était de 37 % plus épais et mieux préservé contre la dégénérescence que celui des souris malades non traitées.

Le Dr Sampson estime donc que l'hormone parathyroïdienne induit la formation de nouveau cartilage et bloque sa dégradation, en ciblant probablement les voies de signalisation qui stimulent les chondrocytes.

Le détail de cette étude est publié dans le magazine Science Translational Medecine.

Le saviez-vous?

Le corps humain compte 206 os reliés par plus de 100 articulations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé