•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À qui la priorité sur les pistes cyclables?

Une cycliste emprunte une voie cyclable montréalaise.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Commission permanente sur le transport et les travaux publics amorcera jeudi soir ses consultations publiques itinérantes sur la question du partage des pistes cyclables montréalaises.

Ces voies aménagées à l'origine pour permettre aux cyclistes de circuler de façon sécuritaire dans les rues de Montréal sont aujourd'hui fréquentées par des piétons, des personnes en fauteuils roulants électriques, des patineurs, des amateurs de planche à roulettes et, depuis peu, des vélos et scooters électriques.

Si tous ces gens partagent tant bien que mal les voies cyclables, la multiplication des moyens de transport sur les pistes cyclables pose néanmoins plusieurs problèmes, dont celui de la sécurité des usagers et de la fluidité de la circulation sur ces voies de plus en plus empruntées par les Montréalais.

La commission entend se pencher sur la problématique de la compatibilité entre ces différents moyens de transport sur le réseau cyclable de Montréal.

Jeudi soir, des représentants de la Division des transports actifs et collectifs de la Direction des transports de la Ville de Montréal prendront part à l‘audience pour répondre aux questions des citoyens et de les informer davantage sur le réseau cyclable montréalais et ses particularités.

La commission permanente sur le transport et les travaux publics tiendra plusieurs consultations sur le territoire montréalais afin de rejoindre le plus grand nombre de citoyens et de citoyennes qui pourront poser des questions, mais aussi déposer des mémoires à l'attention des commissaires, qui doivent émettre des recommandations à la Ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !