•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vote étudiant : le NPD obtient la meilleure note

archives
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'équipe manitobaine de la Fédération canadienne des étudiants a dévoilé mardi le relevé de notes des partis politiques. Le Nouveau Parti démocratique fait figure de meilleur élève avec un B -, les libéraux méritent le deuxième rang avec un C et les conservateurs échouent avec un F.

Pour établir ses résultats, la fédération a identifié les priorités des étudiants et a comparé les programmes des partis. Elle a également soumis un questionnaire aux partis et rencontré les chefs.

Les 3 grandes priorités des étudiants :

  • Un meilleur investissement en éducation postsecondaire,
  • Un gel des frais de scolarité,
  • La réduction de l'endettement étudiant

Le NPD s'en tire bien; mais aurait obtenu une meilleure note si les néo-démocrates avaient promis un gel des frais de scolarité, disent les étudiants.

Les libéraux ont fait des promesses similaires aux étudiants et marquent des points dans presque toutes les catégories.

Les plus malmenés sont les conservateurs qui ne répondent pas aux attentes de la Fédération canadienne des étudiants, notamment au sujet de la dette étudiante et des droits de scolarité.

« Leur position sur les frais de scolarité n'est pas claire, ils n'ont pas répondu à cette question de notre questionnaire », explique Marakary Bayo de la Fédération canadienne des étudiants.

Le chef conservateur, Hugh McFadyen, réplique que son parti n'a jamais parlé d'augmenter les frais de scolarité plus que les autres partis.

Selon leur plateforme électorale, les conservateurs « appuient l'idée d'une augmentation des droits de scolarité au même rythme que le taux d'inflation ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !